Le Domaine Berthelemot obtient 2 étoiles dans le Guide Bettane & Desseauve 2018, avec de nombreux vins cités, dont le Puligny-Montrachet les Levrons 2015, parmi "Les vins de la Côte de Beaune de l'année" et le Beaune 1er cru Grèves 2015, dans le "Top des vins de garde".

 


lire la suite

Parmi les cinq vins du Domaine Berthelemot figurant dans le Guide Hachette 2018, 3 reçoivent une étoile  : Le Beaune 1er Cru Clos des Mouches blanc 2015, le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2015 et le Pommard Noizons 2015.


lire la suite

La revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de juillet 2017 a retenu 6 vins du Domaine Berthelemot dans son carnet spécial Millésime 2016 : Le Monthelie rouge, le Puligny-Montrachet Les Levrons, le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot, le Puligny-Montrachet 1er cu La Garenne et le Meursault Les Tillets et le Pommard Noizons.

lire la suite

Le journal Le Bien Public, dans son édition du 17 juin 2017, publie un portrait de Brigitte Berthelemot.

lire la suite

Le Domaine Berthelemot parmi les "10 bonnes affaires en Bourgogne" dans le cahier spécial "Millésime 2016" de la RVF de mai 2017.

Le Beaune 1er cru Grèves et le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot sélectionnés et très bien notés !

lire la suite

Le Meursault blanc 2014 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 15.5 dans le guide d'achat de la revue Bourgogne Aujourd'hui de mai 2017 !

lire la suite

Le Guide d'achat Belge, Vins & Terrois Authentiques (Printemps 2017) met à l'honneur trois de nos vins : le Beaune 1er cru Clos des Mouches blanc 2015, le Beaune Longbois 2015 et le Monthelie rouge 2014.

lire la suite

Coup de Coeur dans le Bettane + Desseauve 2017 pour le Meursault 2014 du Domaine Berthelemot !

lire la suite

Le Beaune Longbois 2014 du Domaine Berthelemot mis a l'honneur dans le Guide Hachette des Vins 2017 !

lire la suite

Le Domaine Berthelemot est largement commenté dans le cahier spécial "Millésime 2015" de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de juillet/août 2016 : 6 vins sont notés dont le Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge, qui reçoit l'excellente note de 18/20 !

lire la suite

Le Santenay 1er cru La Maladière 2014 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 15/20 dans le guide d'achat de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de mai 2016.

lire la suite

Le Pommard Noizons 2010 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 17/20 dans le cahier spécial millésime 2010 de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois d'octobre 2015.

 

 

lire la suite

Quatre des vins du Domaine Berthelemot sont cités dans le Guide Hachette des vins 2016 : 2 étoiles pour le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2013, 1 étoile pour le Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge 2012, et très bons commentaires pour le Meursault Les Tillets 2013 et le Puligny-Montrachet Les Levrons 2013.


lire la suite

Le domaine Berthelemot reçoit une étoile dans ce nouveau Guide des Vins Bettane & Desseauve 2016, ainsi qu'un coup de coeur pour son Beaune 1er cru Grèves 2013.


lire la suite
Spécial Millésime 2014
Spécial Millésime 2014

Quatre des vins du Domaine Berthelemot sont cités dans le cahier spécial "Millésime 2014" de la revue Bourgogne Aujourd'hui de Juillet-Août 2015 !



lire la suite

Trois vins du Domaine Berthelemot cités dans le dossier spécial "Beaune 1er cru et Villages" de la Revue du Vin de France du mois de Mars 2015 !

lire la suite
DECANTER FEVRIER 2015
DECANTER FEVRIER 2015

Revue DECANTER de février 2015 : Le Puligny-Montrachet Les Levrons 2013 et le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2013 du Domaine Berthelemot notés 91/100 !



lire la suite

Le Meursault blanc 2012 du Domaine Berthelemot obtient la note de 16.5/20 dans le guide d'achat des Meursault, de la revue Bourgogne Aujourd'hui de janvier 2015 !



lire la suite

Les "nouveaux vins blancs" du Domaine Berthelemot sont déjà cités dans la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de Novembre 2014.

lire la suite

Une étoile pour le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot blanc 2012 du  Domaine Berthelemot  dans le Guide Hachette des Vins 2015 !

lire la suite

Un coup de coeur pour le Beaune premier cru Clos des Mouches rouge 2012 du Domaine Berthelemot dans le Guide Bettane & Desseauve 2015 !

 

lire la suite

Dans le dossier spécial Millésime 2013 de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de juillet 2014, trois des vins du Domaine Berthelemot sont cités.

lire la suite

La Revue du Vin de France du mois d'avril 2014 consacre un dossier complet à l'appellation Meursault. Le Meursault Tillets 2011 du Domaine Berthelemot a été sélectionné.

lire la suite

Dans la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de décembre 2013, un dossier spécial est consacré aux "Vignerons de l'année". Le Domaine Berthelemot fait partie des "nominés" !

lire la suite
Mondial des Pinots 2013 : Prix Bourgogne Aujourd'hui
Mondial des Pinots 2013 : Prix Bourgogne Aujourd'hui

Brigitte Berthelemot a créé son domaine en 2006 en reprenant les vignes de Jean Garaudet et Yves Darviot, en Côte de Beaune. Plusieurs « flashs » l’ont conduite à faire un métier auquel, selon la formule consacrée, rien ne la prédestinait : un père banquier qui passait ses week-ends au jardin, la beauté austère d’une visite chez un oncle du Mâconnais (à Verzé) en plein mois de janvier, par un « froid de loup » et enfin un professeur, Christian Chaussard, qui lui enseigna à l’école viticole d’Amboise, en Touraine, l’amour du sol. 

lire la suite

Valeur sûre : Brigitte Berthelemot

 

« Rétrospectivement, 2011 aura été un millésime d’une grande facilité comparé à 2012, voire même 2013 » lance Marc Cugney, responsable technique du domaine avec un sourire un peu crispé. Précisons qu’en 2012 et 2013, le domaine a durement subi les orages de grêles tombés sur le sud de la Côte de Beaune, Pommard et Beaune en tête, avec même 70 de parte de récolte sur ces deux derniers villages en 2013.

lire la suite

Le Guide Hachette des Vins 2014 nous attribue deux étoiles pour notre Bourgogne Hautes Côtes de Beaune 2010 et une étoile pour notre Beaune 1er  Cru Clos des Mouches rouge 2010 et cite également notre Pommard Noizons 2010 et notre Beaune 1er cru Clos des Mouches blanc 2011.

 

lire la suite

Le quotidien Le Bien Public a interviewé Marc Cugney le 18 janvier 2011 au sujet de la candidature des Climats de Bourgogne au patrimoine mondial de l'Unesco.

lire la suite
En dernière page de l'édition du lundi 16 mars 2009
En dernière page de l'édition du lundi 16 mars 2009
Le Bien-Public, quotidien régional, a le 16 mars 2009, consacré sa dernière page au domaine Berthelemot. Cet article a retracé le parcours de Brigitte Berthelemot, précisé les objectifs, les valeurs du domaine. Quelques extraits de cet article titré  « La passion du chardonnay et du pinot »!
lire la suite
Formation conduite de l'enjambeur en sécurité
Formation conduite de l'enjambeur en sécurité
Cinq femmes, dont Mme Berthelemot, ont suivi un stage de conduite de l'enjambeur en sécurité organisé par la CFPPA (Centre de Formation Professionnelle et de promotion agricole).
lire la suite

Presses / Guides

Le Domaine Berthelemot obtient 2 étoiles dans le Guide Bettane & Desseauve 2018, avec de nombreux vins cités, dont le Puligny-Montrachet les Levrons 2015, parmi "Les vins de la Côte de Beaune de l'année" et le Beaune 1er cru Grèves 2015, dans le "Top des vins de garde".

 


 

Voici les commentaires du Guide Bettane & Desseauve 2018 :

"Issue de la fusion en 2006 des domaines Jean Garaudet et Yves Darviot, cette entreprise s'étend sur 8 hectares et 16 climats entre Beaune et Santenay, en agriculture raisonnée. Un domaine en constante progression dans l'affirmative d'un style où pureté et délicatesse prévalent. Les blancs sont pressés entiers, fermentés et élevés en fûts pour 9 mois avant une remise en cuves pour un mois avant embouteillage. Leur charme réside dans une texture fine mais soutenue. Les rouges, partiellement éraflés, sont élevés 12 mois en fûts (20% de bois neuf). Bâtis pour la garde, ils présentent intensité et concentration tant dans le fruit que dans la matière.

 

- Beaune premier cru Grèves 2015 : 16/20, cité dans "le top des vins de garde"

"Le bouquet solaire (fruits noirs rôtis, kirsch, cuir, épices douces) annonce une matière puissante. De fait, le toucher en bouche est chaleureux, porté par des tannins encore très ramassés. Une bombe à retardement".

 

- Puligny-Montrachet Les Levrons blanc 2015 : 16/20, cité parmi "Les vins de la Côte de Beaune de l'année"

"L'aromatique légèrement miellée rappelle un vieux champagne. Très bonne présence en bouche, avec une texture dense et une allonge distinguée. Un beau cru qui tiendra quelques années".

 

- Beaune premier cru Clos des Mouches rouge 2015 : 16.5/20

- Beaune permier cru Clos des Mouches blanc 2015 : 16/20

- Beaune Longbois blanc 2015 : 14.5/20

- Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot blanc 2015 : 15.5/20

- Meursault Les Tillets blanc 2015 : 14.5/20

- Monthelie rouge 2015 : 14.5/20

- Monthelie blanc 2015 : 13.5/20

- Monthelie rouge 2014 : 15/20

- Pommard premier cru Les Arvelets rouge 2015 : 15/20

- Pommard Les Noizons rouge 2015 : 15/20

- Puligny-Montrachet premier cru La Garenne blanc 2015 : 16.5/20

 

Parmi les cinq vins du Domaine Berthelemot figurant dans le Guide Hachette 2018, 3 reçoivent une étoile  : Le Beaune 1er Cru Clos des Mouches blanc 2015, le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2015 et le Pommard Noizons 2015.


 

Voici les commentaires du Guide Hachette 2018 :

"Un domaine créé par Brigitte Berthelemopt en 2006 avec la reprise des vignes de Jean Garaudet et d'Yves Darviot : 8 ha administrés avec Marc Cugney. Un duo complémentaire, à en juger par sa régularité depuis son installation."

 

-  Beaune 1er Cru Clos des Mouches blanc 2015 : 1 étoile

"Ce climat est l'un des plus réputé de l'appellation ; en blanc comme en rouge, il est d'égale qualité. Ici, un 2015 cristallin, aux parfums délicats d'acacia, d'aubépine et d'amande grillée, à la bouche ample, droite et fraîche, citronnée, minérale et saline." A servir avec "une langouste grillée".

 

- Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2015 : 1 étoile

"Quand vous êtes à Morgeot, vous êtes à Chassagne. Et quand vous êtes sur le climat Abbaye de Morgeot, vous êtes en son centre. Le domaine y exploite 53 ares qui ont donné naissance à ce vin élégant, au nez floral, fruité (agrumes), finement toasté et minéral. Une attaque franche ouvre sur un palais ample et vif, droit et long avec un beau retour "terroité" en finale." A servir avec "une langouste à la plancha".

 

- Pommard Noizons 2015 : 1 étoile

"Au nez, les fruits mûrs se mêlent à des notes réglissées. En bouche, on découvre un pommard ample, dense et suave, bien charpenté, à la finale fraîche et longue. Un bon classique." A servir avec "un rôti de boeuf sauce madère".

 

- Meursault Les Tillets 2015 :

"Un climat situé en haut du village, en bordure de la coline Saint-Christophe. Le domaine y exploite 26 ares à l'origine d'un vin au nez discret, qui s'ouvre à l'aération sur les agrumes et la vanille. La bouche apparaît souple et ronde, épaulée par un boisé fondu. Un Meursault assez léger." A servir avec "une truite meunière".

 

- Puligny-Montrachet 1er cru La Garenne 2015 : 

"Ce climat doit son nom au droit de chasse des moines de l'abbaye de Maizière sur ces terres. Une "varenne" ou une "garenne" désignaient l'espace boisé réservé à cet effet. Dans le verre, un puligny expressif, qui associe le boisé fumé de l'élevage à une dominante florale, bien frais, rectiligne en bouche, tendu par une trame minérale et citronnée." A servir avec "un saumon en croûte de sel".

La revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de juillet 2017 a retenu 6 vins du Domaine Berthelemot dans son carnet spécial Millésime 2016 : Le Monthelie rouge, le Puligny-Montrachet Les Levrons, le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot, le Puligny-Montrachet 1er cu La Garenne et le Meursault Les Tillets et le Pommard Noizons.

 

Voici les commentaires :

 

- Monthelie rouge 2016 : 16.5 / 20 :

"Robe rubis intense. Arômes de fruits rouges et noirs frais, avec une note épicée. Bouche dense, équilibrée, précise, avec de beaux tanins fermes et nobles. Superbe village !"

 

- Puligny-Montrachet Les Levrons 2016 : 16 / 20 :

"Nez intense sur les fruits jaunes, avec des notes pâtissières. Bel équilibre en bouche, avec un côté onctueux et de la tension en finale".

 

- Meursault Les Tillets 2016 : 15 / 20


- Pommard Noizons 2016 : 15 / 20

 

- Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2016 : 14.5 / 20

 

- Puligny-Montrachet 1er cru La Garenne 2016 : 14.5 / 20

 

Le journal Le Bien Public, dans son édition du 17 juin 2017, publie un portrait de Brigitte Berthelemot.

Le journaliste Thibault Simonnet écrit :

 

"Originaire de la région parisienne, Brigitte Berthelemot a racheté, à 53 ans, huit hectares de vignes et a créé le domaine Berthelemot.


 

"J'ai réalisé un rêve ancien et tenace. Je m'y suis beaucoup accomplie, épanouie." Pour Brigitte Berthelemot, qui dirige le domaine éponyme à Meursault, depuis dis ans, la vocation de devenir viticultrice était ancienne. "Quand j'étais enfant, on habitait dans les Hauts-de-Seine, je me souviens de mon père qui passait tous ses week-ends à jardiner. Il avait un vrai don."

 

"J'ai attendu mon heure"


Le vrai déclic se produit à 35 ans, en plein hiver, pour celle qui a grandi en région parisienne. "Un de mes oncles était propriétaire de vignes dans le Mâconnais (Saône-et-Loire) et nous nous y étions rendus en famille. Il faisait un froid horrible, il n'y avait aucune végétation. Nous étions ensuite allés à Tournus chez un restaurateur qui nous avait ouvert son plus beau flacon, que nous avions partagé ensemble. C'est là que je me suis dit : "Si un jour, je peux être vigneronne, c'est ce que je ferais". La première formation vitivinicole de Brigitte Berthelemot s'effectue loin de la Bourgogne. Elle étudie pendant trois ans en alternance au lycée agricole d'Amboise (Indre-et-Loire). "Je faisais les trajets entre Paris et Amboise, mais j'ai appris énormément. J'ai failli reprendre des vignes dans le val de Loire en 1992, mais j'ai renoncé à prendre un domaine. J'ai attendu que mon heure vienne." Cela viendra quatorze ans plus tard pour cette maman de quatre enfants. "Quand ma dernière fille a quitté la maison, mon mari m'a dit : "Vas-y, je te soutiendrai." Il fallait que je trouve des vignes, cela s'est fait par relation avec Yves Darviot, vigneron à Beaune, qui m'a présenté Jean Garaudet, vigneron à Pommard. J'ai été conquise par le parcellaire et j'ai racheté les vignes en 2006."

 

Vers la biodynamie


"Contente de l'équilibre parcellaire qui a été trouvé en dix ans", Brigitte Berthelemot veut désormais passer en bio puis en biodynamie. "Le bio est obligatoire avant d'arrêter de mettre des produits de synthèse. Je souhaite passer le plus vite possible en biodynamie. Un test va être effectué cette année sur une parcelle de Puligny-Montrachet Levrons."

Après dix ans à Meursault, le domaine a su se faire une place pas à pas. Brigitte Berthelemot a notamment reçu le soutien de l'association Femmes et vins de Bourgogne, qui regroupe trente-neuf vigneronnes de toute la Bourgogne. "Ce réseau m'a beaucoup soutenu, car il n'y a pas de concurrence entre les femmes. Quand j'avais une question technique, j'avais toujours quelqu'un pour me répondre". Et d'ajouter : "L'aboutissement, c'est quand on m'a demandé d'offrir le prix de la Paulée 2016 au journaliste et écrivain François Busnel. C'est un signal d'intégration favorable de la part de la communauté murisaltienne".

A 63 ans, Brigitte Berthelemot songe à passer la main un jour. "J'ai un fils qui vient de finir le BPREA (Brevet professionnel de responsable d'exploitation agricole) à Beaune et qui aura toutes les qualités pour reprendre à terme car en matière de marketing commercial, je commence à être vieillissante, tout comme pour travailler dans les vignes."

 

8 C'est le nombre d'hectare du domaine, sur six appellations.

45000 bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

"On est plutôt à 23 000 depuis trois-quatre ans", concède Brigitte Berthelemot.



Difficile de vinifier l'appellation pommard ?

"On a plus de progrès à faire sur les rouges que sur les blancs", explique Brigitte Berthelemot, qui fait notamment référence à l'appellation pommard. "Il est difficile de vinifier les pommards, car il y a un glissement de la production à boire des vins plus jeunes. Avant, on gardait les pommards pendant 10 ans, là on se positionne au milieu, on n'a pas encore abouti à la meilleure expression. Je pense également qu'il ne faut pas uniquement se plieur aux exigences du marché? C'est une réfléxion compliquée".

Le Domaine Berthelemot parmi les "10 bonnes affaires en Bourgogne" dans le cahier spécial "Millésime 2016" de la RVF de mai 2017.

Le Beaune 1er cru Grèves et le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot sélectionnés et très bien notés !

Voici les commentaires des dégustateurs :

- Le Beaune 1er cru Grèves reçoit la note 15-16 :

"En prise de bois au nez, il est néanmoins porté par un jus sapide et profond. Il affiche une grande persistance et déjà la salinité du climat Grèves".

- Le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot reçoit la note de 16/17:

"On retrouve la marque de l'élevage dans une note d'amande. Bouche tactile large au fruité croquant. On apprécie sa terminaison nerveuse".

Le Meursault blanc 2014 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 15.5 dans le guide d'achat de la revue Bourgogne Aujourd'hui de mai 2017 !

 

Voici les commentaires de dégustation :

"Nez expressif avec des notes de tilleul, de pêche avec une pointe de poivre blanc. Du gras en bouche, avec un côté bien enrobant".

Le Guide d'achat Belge, Vins & Terrois Authentiques (Printemps 2017) met à l'honneur trois de nos vins : le Beaune 1er cru Clos des Mouches blanc 2015, le Beaune Longbois 2015 et le Monthelie rouge 2014.

Voici les notes et commentaires des dégustateurs :

 

Beaune 1er cru Clos des Mouches blanc 2015 : 17/20

"Jaune doré léger, limpide et brillant. L'empreinte d'un élevage dosé apparaît dès l'ouverture, illustrée par les senteurs de noisette grillée et de fumé. Les notes caramélisées s'intensifient ensuite, rejointes par une touche d'amande fraîche. La bouche se montre d'emblée puissante et large. Un support d'acidité bien présent équilibre sa richesse et son gras. Le vin s'ouvre encore en finale, laissant s'exprimer sans réserve un registre de fruits secs (noix de cajou grilée). Un cru de très belle évolution."

 

Beaune Longbois blans 2015 : 16/20

"Robe scintillante, jaune pâle à reflets verdâtres. Premier nez évoquant la poire fraîche et la fleur de tilleul. L'aération complète la gamme aromatique par quelques notes beurrées et d'amande frâiche. Parfaitement équilibrée, cette bouche suave et racée livre une texture de grande élégance. Ses intenses saveurs de fruits blancs et de fruits secs s'expriment sans retenue dans un ensemble chaleureux et opulent, ponctuée d'une longue finale acidulée."

 

Monthelie rouge 2014 : 15.5/20

"Très belle robe profonde et soutenue, rubis carmin au disque bleuté. Associant fraîcheur et maturité de fruit (cerise noire, prune), ce nez profond et mûr offre une fine touche de tabac et de cuir frais à l'aération. Sa complexité a été appréciée. La bouche est à l'avenant. Stucturée, ambitieuse et dotée d'un bel équilibre acidité/gras, elle propose de généreuses saveurs de baies rouges et noires et offre une fraîcheur appréciable dans une finale persistante et corpulente."

Coup de Coeur dans le Bettane + Desseauve 2017 pour le Meursault 2014 du Domaine Berthelemot !

 

Le guide Bettane + Desseauve 2017 attribue un Coup de Coeur au Meursault 2014 du Domaine Berthelemot et de très bonnes notes aux autres vins de la gamme.

 

Voici les commentaires :

 

"Le Domaine : Créé par Brigitte Berthelemot en 2006 en fusionnant les domaines Jean Garaudet et Yves Darviot, cette jeune entreprise s'étend sur 8 hectares de vignobles entre Beaune et Santenay, cultivés en agriculture raisonnée et certifié depuis 2009. Marc Cugney est chargé de la vinification des 16 climats de la gamme. Un domaine en constante progression dans l'affirmation d'un style où pureté et délicatesse prévalent.

Les Vins : Les blancs sont ici pressés entiers, fermentés et élevés en fûts pour une période assez courte (9 mois) avant une remise en masse en cuves pour un mois avant embouteillage. Ceux-ci séduisent par leur droiture et leur fraîcheur sapide. Les rouges, partiellement éraflés, fermentent en cuves avant un élevage de 12 mois en fûts dont 20% de bois neuf. Ils offrent une identité séveuse avec une densité de fruit compacte, et requièrent quelques années avant de pleinement s'exprimer.

Coup de Coeur :

Meursault 2014 : 15/20

Issu de raisins des Vireuils et Narvaux pressés et vinifiés ensemble, c'est un vin qui offre à la fois l'expression calcaire de Meursault et son ampleur argileuse et beurrée en milieu de bouche. Une superbe bouteille pour un niveau village !

 

- Beaune premier cru Clos des Mouches blanc 2014 : 14.5/20

- Beaune premier cru Clos des Mouches 2014 rouge : 16/20

- Beaune premier cru Grèves 2014 : 15.5/20

- Beaune Longbois 2014 : 13.5/20

- Chassagne-Montrachet premier cru Abbaye de Morgeot 2014 : 16/20

- Meursault Les Tillets 2014 : 15.5/20

- Monthelie rouge 2014 : 13.5/20

- Pommard Les Noizons 2014 : 15/20

- Puligny-Montrachet premier cru La Garenne 2014 : 15/20

- Puligny-Montrachet Les Levrons 2014 : 15.5/20

- Santenay premier cru La Maladière 2014 : 14.5/20

Le Beaune Longbois 2014 du Domaine Berthelemot mis a l'honneur dans le Guide Hachette des Vins 2017 !

 

 

Voici les commentaires :

 

"Un domaine créé par Brigitte Berthelemot en 2006 avec la reprise des vignes de Jean Garaudet et d'Yves Darviot : 7,8ha administrés avec Marc Cugney. Un duo complémentaire, à en juger par sa régularité depuis son installation.

Dans ce climat haut perché, le domaine tire un vin élégant dans son expression aromatique : notes minérales, légèrement vanillé, agrumes, ananas. La bouche évolue en finesse et en souplesse, soulignée par une bonne fraîcheur. Un beaune tendre et harmonieux."

 

A servir avec une truite à la crème.

Le Domaine Berthelemot est largement commenté dans le cahier spécial "Millésime 2015" de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de juillet/août 2016 : 6 vins sont notés dont le Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge, qui reçoit l'excellente note de 18/20 !

  

Voici les commentaires de dégustation et les notes des vins :

 

- Beaune premier cru Clos des Mouches rouge : 18/20 :

"Nez frais avec un fruité précis. Grande intensité en bouche, avec des tanins généreux et une matière riche ;"le top", résume un dégustateur."

 

- Beaune premier cru Clos des Mouches blanc : 16/20 :

"Nez frais et fin sur des notes d'agrumes. La bouche est croquante, avec une belle fraicheur et une finale citronnée."

 

- Beaune Longbois blanc : 15/20

- Pommard Noizons rouge : 15/20

- Beaune premier cru Grèves rouge : 14.5/20

- Puligny-Montrachet premier cru La Garenne : 14.5/20

Le Santenay 1er cru La Maladière 2014 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 15/20 dans le guide d'achat de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de mai 2016.

Le Pommard Noizons 2010 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 17/20 dans le cahier spécial millésime 2010 de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois d'octobre 2015.

 

 

 

Voici les commentaires élogieux des dégustateurs  :

 

Pommard Noizons 2010 : 17 / 20

"Robe dense, foncée. Nez expressif et fin, évoluant vers des fragrances de petits fruits rouges, avec une nuance épicée et florale du plus bel effet. La bouche est aromatique, avec des tanins bien ronds et une très belle longueur. Les calcaires bruns riches en oxyde de fer de ce secteur ont donné un vin à la fois élégant et charnu."

Quatre des vins du Domaine Berthelemot sont cités dans le Guide Hachette des vins 2016 : 2 étoiles pour le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2013, 1 étoile pour le Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge 2012, et très bons commentaires pour le Meursault Les Tillets 2013 et le Puligny-Montrachet Les Levrons 2013.


Voici les commentaires des dégustateurs : 

 

- Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2013 : 2 étoiles

"Cette imposante bâtisse de pierre que les habitants de Chassagne nomment l'abbaye de Morgeot est en réalité un ancien cellier de l'abbaye de Maizières daté de 1150. Aujourd'hui à l'abandon, il est entouré de vignes. Le climat est un 1er cru du coeur historique de Chassagne. Ici, un nez discret d'agrumes, de fleurs et de fruits blancs, de mie de pain. Le vin s'impose en bouche : ample à l'attaque, gras et concentré, il offre une longue finale minérale et pure. Un des finalistes du coup de coeur."

Accord met / vin du guide : Cari de langouste

 

- Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge 2012 : 1 étoile

"L'un des 1ers crus les plus renommés et des plus vastes (25ha) de l'appellation, qui doit son nom aux abeilles (mouches à miel) logeant dans des ruches autrefois installées sur les hauteurs du mont Saint Désiré, côté Pommard. Le domaine s'illustre régulièrement avec cette cuvée, en rouge comme un blanc. Ici, un 2012 au nez de griotte très légèrement kirschée, au palais charnu, suave et fruité à souhait (la griotte toujours, le pruneau aussi), porté par des tanins fondus et par une jolie finale tout en fraîcheur. Un ensemble harmonieux et élégant."

Accord met / vin du guide : carré d'agneau aux cerises.

 

- Meursault Les Tillets 2013 :

"Des vignes de cinquante ans sont à l'origine de ce 2013 au nez discrètement floral et fruité. La bouche fait elle aussi dans la discrétion, mais dévoile une matière souple et délicate, soulignée par une agréable fraîcheur. Un "meursault plaisir", à boire dans sa jeunesse."

Accord met / vin du guide : pôchouse

 

- Puligny-Montrachet Les Levrons 2013 : 

"On trouve des laves dans ce climat situé juste en dessous d'une ancienne carrière qui a donné son nom au fameux 1er cru Perrières. Le domaine y exploite 60 ares qui ont donné naissance à ce "village" délicatement bouqueté autour de la fleur d'acacia, du miel et de la vanille. Une élégance aromatique que met aussi en avant la bouche, souple et légère, stimulée par une bonne vivacité."

Accord met / vin du guide : Truite fario en papillotte

 

 

 

 

Le domaine Berthelemot reçoit une étoile dans ce nouveau Guide des Vins Bettane & Desseauve 2016, ainsi qu'un coup de coeur pour son Beaune 1er cru Grèves 2013.


Voici les commentaires :

"Le Domaine : Ce domaine a été créé en 2006 par Brigitte Berthelemot. Il s'étend sur une grande partie de la Côte de Beaune et a la chance de disposer de parcelles très anciennes. Nous sommes ravis de constater la progression de ce domaine, tant en blanc vers plus de pureté, qu'en rouge vers la délicatesse.

 

Les Vins : Remarquable Clos des Mouches minéral et pur en version blanc. Il a capté, en version rouge la délicatesse du pinot noir. Recherchez également les Noizons, l'un des meilleurs terroirs non classés en premier cru de Pommard, qui combine ici puissance et élégance.

 

Coup de coeur : Beaune premier cru Grèves 2013 : 16/20

Nez justement concentré, bouche étoffée avec de l'énergie et une finale florale et cerisée.

 

- Beaune premier cru Clos des Mouches  blanc 2013 : 15.5/20

- Beaune Longbois 2013 : 13/20

- Chassagne-Montrachet permier cru Abbaye de Morgeot 2013 : 15/20

- Meursault Les Tillets 2013 : 15/20

- Monthelie rouge 2013 : 13.5/20

- Pommard Les Noizons 2013 : 15/20

- Puligny-Montrachet Les Levrons 2013 : 15/20

- Santenay premier cru La Maladière 2013 : 14.5/20

 

Spécial Millésime 2014
Spécial Millésime 2014

Quatre des vins du Domaine Berthelemot sont cités dans le cahier spécial "Millésime 2014" de la revue Bourgogne Aujourd'hui de Juillet-Août 2015 !



Le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2014 obtient la note de 16/20 et les commentaires suivants :

"Arômes fruités, épicés, floraux, élégants... en bouche, le grain est gourmand, rond, soyeux, le tout avec une belle longueur et beaucoup de finesse."


Le Beaune Longbois et le Monthelie blanc obtiennent la note de 15/20, et le Meursault blanc, la note de 14.5/20.


Ces vins vont être mis en bouteilles fin juillet et seront disponibles à la vente à partir de septembre prochain.


N'hésitez pas à nous contacter dès à présent pour vos réservations.

Trois vins du Domaine Berthelemot cités dans le dossier spécial "Beaune 1er cru et Villages" de la Revue du Vin de France du mois de Mars 2015 !

 

La RVF a retenu trois de nos Beaune :

 

- le Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge 2012, qui obtient la note de 14.5/20 ;

 

- le Beaune 1er cru Grèves rouge 2012, noté 14/20; et

 

- le Beaune Longbois blanc 2012, noté 14/20.

 

DECANTER FEVRIER 2015
DECANTER FEVRIER 2015

Revue DECANTER de février 2015 : Le Puligny-Montrachet Les Levrons 2013 et le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2013 du Domaine Berthelemot notés 91/100 !



 

 

Le sommelier Gérard Basset a attribué la note de 91/100 à deux des vins du Domaine Berthelemot, lors d'une dégustation de 556 vins du millésime 2013 pour le magazine Decanter de février 2015 :

 

- Le Puligny-Montrachet Les Levrons 2013 :

"Ensemble élégant avec des nuances de truffes blanches et quelques touches de poire et reine-claude, énergique au palais avec une finale épicée."

 

- le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2013 :

"Minéral, fruits mûrs (nectarine et pêche), tendre et charnu avec une finale épicée"

 

Le Meursault blanc 2012 du Domaine Berthelemot obtient la note de 16.5/20 dans le guide d'achat des Meursault, de la revue Bourgogne Aujourd'hui de janvier 2015 !



 

Voici les commentaires des dégustateurs :

 

"Originaire de deux beaux climats (Narvaux et Vireuils), ce vin présente un nez pur, avec des notes florales. La bouche est à la fois cristalline, riche et enveloppée, pour donner un ensemble très harmonieux."

Les "nouveaux vins blancs" du Domaine Berthelemot sont déjà cités dans la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de Novembre 2014.

 

Dans le carnet de dégustation du millésime 2012 pour les appellations Chassagne-Montrachet, Puligny-Montrachet et Saint-Aubin, trois des vins du Domaine Berthelemot sont cités :

 

- Puligny-Montrachet village blanc Les Levrons : note 16.5 / 20

"Voilà un Puligny-Montrachet très typé. Les arômes sont plein d'élégance, sur une dominante florale. En bouche, le vin est tout en douceur, long, riche et délicat."

 

- Puligny-Montrachet 1er cru blanc La Garenne : note 14.5 / 20

 

- Chassagne-Montrachet 1er cru blanc Abbaye de Morgeot : note 14.5 / 20

 

Une étoile pour le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot blanc 2012 du  Domaine Berthelemot  dans le Guide Hachette des Vins 2015 !

Voici les commentaires :

 

- Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de morgeot 2012 blanc (1 étoile):

"Un domaine créé par Brigitte Berthelemot en 2006 avec la reprise des vignes de Jean Garaudet et d'Yves Darviot, 7,8 ha administrés par Marc Cugney. Un duo complémentaire à en juger par sa régularité depuis son installation.

Le domaine confirme sa belle régularité avec ce 2012 né sur 53 ares d'un climat qui tire son nom d'une ancienne abbaye cistercienne. Jaune pâle et brillant, le vin s'ouvre sur l'ananas et les fleurs blanches. En bouche, il se révèle ample et délicat, à la fois plein, gras, souple et très frais. Un chassagne en dentelle, déjà fort aimable, qui trouvera aisément son accord à table."

 

- Puligny-Montrachet Les Levrons 2012 blanc :

"Un nez harmonieux, sans exhubérance, de fleurs blanches et de citron ouvre la dégustation. En bouche, le vin se montre souple, frais et net. Pas dans l'ostentatoire, plutôt sur la finesse."

 

- Beaune 1er cru Clos des Mouches 2011 rouge :

"Ce vaste et célèbre clos de 25 ha évoque les mouches, en réalité des abeilles, qui venaient butiner en nombre sur ces terres jadis plantées d'arbres fruitiers. Le domaine y cultive 73 ares de pinot noir, qui ont donné naissance à ce 1er cru ouvert sur les petits fruits (cassis, cerise) et le floral, rond, généreux et concentré en bouche."

Un coup de coeur pour le Beaune premier cru Clos des Mouches rouge 2012 du Domaine Berthelemot dans le Guide Bettane & Desseauve 2015 !

 

Voici les commentaires :

"Le Domaine : Ce domaine a été en 2006 par Brigitte Berthelemot. Il s'étend sur une grande partie de la Côte de Beaune et a la chance de disposer de parcelles très anciennes. Nous sommes ravis de constater la progression de ce domaine, tant en blanc vers plus de pureté, qu'en rouge vers la délicatesse.

Les vins : Remarquable Clos des Mouches minéral et pur en version blanc. Il a capté en version rouge la délicatesse du pinot noir. Recherchez également les noizons l'un des meilleurs terroirs non classés en premier cru de pommard, qui combine ici puissance et élégance.

 

Coup de Coeur :

Beaune premier cru Clos des Mouches 2012 (rouge) 16/20: joli fruit, floral, long, énergique mais délicat, racé et subtil. Il devrait bien évoluer.

Beaune premier cru Clos des Mouches 2012 (blanc) : 15.5/20

Chassagne-Montrachet premier cru Abbaye de Morgeot 2012 (blanc) : 14.5/20

Pommard Noizons 2012 (rouge) : 15.5/20. "

Dans le dossier spécial Millésime 2013 de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de juillet 2014, trois des vins du Domaine Berthelemot sont cités.

 

Le Puligny-Montrachet Les Levrons blanc 2013 est situé dans le TOP des appellations Chassagne-Montrachet, Puligny-Montrachet et Saint Aubin. Il obtient la note de 15.5 et les commentaires suivants :

"Sur toute sa gamme, le domaine propose aujourd'hui des vins d'excellent niveau. Son Puligny-Montrachet ne déroge pas à la règle, avec un style riche et frais, à la fois pur, très fin."

 

Le Monthelie rouge 2013 et le Pommard Noizons rouge 2013 obtiennent tous les deux la note de 15.

La Revue du Vin de France du mois d'avril 2014 consacre un dossier complet à l'appellation Meursault. Le Meursault Tillets 2011 du Domaine Berthelemot a été sélectionné.

 

Voici les commentaires :

Meursault Tillets 2011 : note 13.5/20

"Nez fin, délicat, avec une sensation crayeuse. Du poids et de la mâche. Classique, plus gourmand que fin, avec une petite sécheresse en finale."

 

Dans la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de décembre 2013, un dossier spécial est consacré aux "Vignerons de l'année". Le Domaine Berthelemot fait partie des "nominés" !

 

"En 2006, Brigitte Berthelemot sautait le pas. Sa deuxième vie, après la Banque, sera consacrée à la vigne et au vin. Elle reprenait les vignes des domaines Jean Garaudet et Yves Darviot et s'entourait du professionnalisme de Marc Cugney, anciennement vinificateur d'une maison historique de Beaune. Depuis, le duo a largement fait ses preuves. Il s'est à nouveau fait remarquer lors de notre dernière dégustation des beaunes (BA 114), millésime 2011. Le travail des sols, la maitrise de la vigueur de la vigne et le coup de patte, en cave, d'un homme expérimenté et précis ont fait mouche. A l'image d'un superbe Clos des ... Mouches (blanc). Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, le domaine exploite de nouvelles belles parcelles sur Meursault, Puligny et Chassage, depuis le millésime 2012. Un exemple de création de domaine débouchant, rapidement, sur des résultats probants."

 

 

Dans cette même revue, le Pommard Noizons 2011 du Domaine Berthelemot obtient la note de 16.5 et les commentaires suivants :

"Des notes de fruits rouges d'une grande pureté montent au nez. La bouche offre beaucoup d'intensité, de la longueur et de l'équilibre. Une belle réussite."

Mondial des Pinots 2013 : Prix Bourgogne Aujourd'hui
Mondial des Pinots 2013 : Prix Bourgogne Aujourd'hui

Brigitte Berthelemot a créé son domaine en 2006 en reprenant les vignes de Jean Garaudet et Yves Darviot, en Côte de Beaune. Plusieurs « flashs » l’ont conduite à faire un métier auquel, selon la formule consacrée, rien ne la prédestinait : un père banquier qui passait ses week-ends au jardin, la beauté austère d’une visite chez un oncle du Mâconnais (à Verzé) en plein mois de janvier, par un « froid de loup » et enfin un professeur, Christian Chaussard, qui lui enseigna à l’école viticole d’Amboise, en Touraine, l’amour du sol. 

Ce n’est donc qu’en 2006, au départ du dernier de ses enfants du nid, qu’elle a décidé de se lancer. « J’ai trouvé ces deux domaines, rencontré Marc Cugney, mon responsable d’exploitation et vinificateur et trouvé une cuverie en 2007, peu de temps avant les vendanges.

« J’ai eu beaucoup de chance » explique Brigitte Berthelemot. Avec une femme qui sait ce qu’elle veut et un technicien de grande qualité, le domaine avait tout pour réussir son lancement, ce qu’il a fait.

A la vigne comme en cuverie, le Domaine Berthelemot revendique le pragmatisme et n’hésite pas à dire qu’il tend vers une viticulture un peu plus naturelle chaque année, mais utilise parfois des produits de synthèse s’il le faut ou encore peut avoir recours en vinification à des levures sélectionnées.

«  Contrairement à beaucoup, nous sommes transparents par rapport à ce que nous faisons », commente Marc Cugney, qui justement ne fait rien de révolutionnaire, mais les choses bien, simplement. Le domaine est certifié en agriculture raisonnée et Marc Cugney revendique le moins d’interventionnisme possible en cuverie « l’essentiel de notre démarche est tourné vers la vigne. Avec de beaux raisins, 80% du travail est fait ». Les élevages sont assez courts, onze/douze mois en blancs, un peu plus en rouges : « j’aime embouteiller le fruit, sa fraicheur, sa finesse. Avec des élevages longs, les différences entre les terroirs s’expriment moins bien » estime Marc Cugney. Le domaine couvre aujourd’hui 7,8 hectares.

En 2012, il a intégré à sa gamme quelques belles appellations : Puligny-Montrachet premier cru blanc La Garenne, et villages blanc Levrons, Chassagne-Montrachet premier cru blanc Abbaye de Morgeot et Santenay premier cru rouge Maladière ;

Beaune Premier cru rouge Clos des Mouches 2011 : 90,2/100 (or)

Pommard village Noizons 2011 : 88,6/100 (argent).

Valeur sûre : Brigitte Berthelemot

 

« Rétrospectivement, 2011 aura été un millésime d’une grande facilité comparé à 2012, voire même 2013 » lance Marc Cugney, responsable technique du domaine avec un sourire un peu crispé. Précisons qu’en 2012 et 2013, le domaine a durement subi les orages de grêles tombés sur le sud de la Côte de Beaune, Pommard et Beaune en tête, avec même 70 de parte de récolte sur ces deux derniers villages en 2013.

« 2011, c’était également notre cinquième année plein de travail dans les vignes ; je crois qu’avec tout ce qui a été fait par endroits sur les labours, mais aussi en arrêtant les engrais, nous avons commencé à avoir des sols en meilleur état et des vignes moins vigoureuses » ajoute Brigitte Berthelemot. Les vendanges ont commencé   tôt , fin août : « on était en bout de cycle végétatif et en pinot noir, les degrés ne progressaient plus, même si  finalement les peaux étaient bien mûres » explique Marc Cugney. En vins rouges, le domaine a produit des vins pleins de fruits, tendres, charmeurs et solides. A l’image du superbe Clos des Mouches, les blancs présentent des fruités intense, expressifs, gourmands, tout en conservant beaucoup de minéralité.

- Beaune  1° cru Blanc Clos des Mouches : note : 16,5

Belle robe dorée, brillante. Le nez est à la fois riche et d’une parfaite pureté. En bouche, richesse, fruité gourmand et minéralité saline composent un superbe Clos des Mouches.

- Beaune 1° cru rouge Clos des Mouches :note 15,5 :

Arômes frais, expressifs de fruits rouges, de fleurs… En bouche, le vin est délicat, gourmand, le tout avec une bonne longueur en bouche.

- Beaune premier cru rouge Bélissand : note :14,5

- Beaune premier cru rouge Grèves : note :14,5

Le Guide Hachette des Vins 2014 nous attribue deux étoiles pour notre Bourgogne Hautes Côtes de Beaune 2010 et une étoile pour notre Beaune 1er  Cru Clos des Mouches rouge 2010 et cite également notre Pommard Noizons 2010 et notre Beaune 1er cru Clos des Mouches blanc 2011.

 

Voici les commentaires :

 

Bourgogne Hautes Côtes de Beaune rouge 2010 ** :

 

« Un domaine de création récente (2006) ayant cependant déjà plusieurs étoiles à son actif et même un coup de cœur, pour un monthélie 2009. Voici deux étoiles de plus pour Brigitte Berthelemot et son chef d’exploitation Marc Cugney, qui exploitent un vignoble de 7,8 ha dont 1,03 ha est dédié à ce hautes-côtes épatant. La robe est d’une engageante couleur cerise burlat animée de reflets roses. Le nez, tout aussi avenant, délicat et subtil, évoque les fruits rouges, le cassis et la violette. Franc en alternant soyeux, frais et charnu, le palais offre un long écho à l’olfaction et laisse le souvenir d’un vin à la fois caressant et dynamique. Deux à cinq ans de cave le porteront à son apogée. On l’ouvrira alors sur une volaille rôtie aux champignons. »

 

Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge 2010 * :

 

« Ce domaine de création récente (2006) est dirigé par Brigitte Berthelemot et administré par Marc Cugney. Un duo efficace à en juger par leur régularité depuis leur installation. Leur Clos des Mouches, l’un des 1ers crus les plus renommés de l’appellation, s’illustre dans les deux couleurs. La version pinot noir est un vin rubis limpide, au nez complexe de rose, de violette, de sous-bois et d’épices. Souple et fraîche en attaque, la bouche séduit par son côté aérien, « en dentelle », même si une petite touche d’austérité finale appelle une garde d’un an ou deux. Au nez, le Clos des Mouches 2011 blanc évoque « une promenade en forêt l’automne », selon un dégustateur inspiré (entendez sous-bois et fleurs), tandis que le palais se révèle rond et fin, accompagné de notes de poire, de beurre frais et de vanille. »

 

Pommard Noizons 2010 :

 

« Ce domaine créé en 2006 s’est imposé en quelques années comme l’une des valeurs sûres de la Côte de Beaune. Dans sa nouvelle cuverie établie dans la plaine de Meursault, le tandem Berthelemot-Cugney a élaboré un pommard de caractère, qui libère des parfums intenses de framboise et de cassis associés à une touche épicée. Le palais s’affirme par sa vivacité et sa puissance, bâti sur des tanins jeunes, encore à parfaire. A servir dans trois ans sur un lièvre à la royale. »

Le quotidien Le Bien Public a interviewé Marc Cugney le 18 janvier 2011 au sujet de la candidature des Climats de Bourgogne au patrimoine mondial de l'Unesco.

 

"Marc Cugney à Meursault : "Ce serait une reconnaissance"

 

Chef d'exploitation du domaine Berthelemot à Meursault, Marc Cugney soutient la candidature des climats de Bourgogne au patrimoine mondial de l'Unesco.

 

Il travaille pour un domaine jeune mais réputé puisque le domaine Berthelemot est né de la volonté de Brigitte Berthelemot qui a d'abord fait carrière dans la finance avant de se passionner pour la vigne. Puis, elle s'est associée ensuite à MArc Cugney, vinificateur réputé. Aujourd'hui, leurs pommards noizons et leurs beaunes clos des mouches ont leurs afficionados. Chef d'exploitation, Marc Cugney travaille plusieurs appellations, de celles qui ont fait la richesse de la Bourgogne, du bourgogne. D'où son engagement. "C'est un sujet qui nous a interpelés dès que nous en avons eu connaissance. Nous avons assisté à plusieurs réunions animées par Aubert de Villaine qui a déjà accompli un travail énorme pour faire avancer ce dossier qui nous intéresse à plusieurs niveaux. Qu'il s'agisse de la reconnaissance du terroir ou de la reconnaissance du travail accompli depuis plusieurs siècles. Le savoir empirique a permis de délimiter, siècle après siècle, des terroirs qui ont été identifiés, par la suite, d'une manière plus scientifique", rappelle Marc Cugney. Pour lui, cette inscription serait "une reconnaissance de tout le travail, effectué par les hommes, d'organisation d'une entité géologique, climatique et humaine".

 

Pour ce défenseur des terroirs, "ce classement serait un moyen qui permettrait de mieux valoriser et de mieux maintenir les terroirs bourguignons".

 

Et pour appuyer son propos, l'homme de la vigne s'appuie sur un exemple livré par l'un de ses jardins viticoles, en l'occurence Meursault. "Nous exploitons du meursault charmes et du meursault les tillets. Ce sont deux terroirs différents même s'ils sont sur une même commune. Les tillets sont un climat d'altitude puisqu'ils se trouvent au-dessus des premiers crus. C'est un vin qui a plus de tension et de minéralité. Sur les charmes, nous sommes en milieu de coteaux, nous faison donc des vins plus gras, plus opulents. Et pourtant, ils se trouvent à une centaine de mètres l'un de l'autre et la différence d'altitude ne dépasse pas les 80 mètres. Et ce sont des vins totalement différents. C'est en cela que la Bourgogne se démarque.? Avec un même cépage sur une même commune, on se trouve avec des vins très très différents", détaille Marc Cugney qui estime s'investir depuis longtemps dans la démarche : "nous essayons de nous investir au jour le jour dans ce projet en maintenant notre parcellaire en l'état, en essayant d'élaborer des vins qui représentent au mieux leurs terroirs, et leurs appellations. C'est de cette façon que la viticulture doit s'impliquer en maintenant son vignoble, ses murs, ses contours en état", conclut Marc Cugney."

En dernière page de l'édition du lundi 16 mars 2009
En dernière page de l'édition du lundi 16 mars 2009
Le Bien-Public, quotidien régional, a le 16 mars 2009, consacré sa dernière page au domaine Berthelemot. Cet article a retracé le parcours de Brigitte Berthelemot, précisé les objectifs, les valeurs du domaine. Quelques extraits de cet article titré  « La passion du chardonnay et du pinot »!

 

" Brigitte Berthelemot séduite par la région et passionnée par le chardonnay et le pinot noir, a créé son domaine viticole à Meursault.
- Deux vignerons exceptionnels : « J'ai rencontré deux personnes exceptionnelles, Jean Garaudet et Yves Darviot, vignerons de Pommard et Beaune qui m'ont mis le pied à l'étrier. »
- Respect de la tradition : « Il me restait à respecter l'histoire du terroir en intégrant les normes et les contraintes de production imposées par la société d'aujourd'hui. »
- Des objectifs majeurs : « Concocter de produits de belle facture à l'image du précieux savoir-faire et de l'expérience de Marc Cugney. »
- Tradition et filiation : « Le millésime 2007 laisse augurer un bel avenir pour le domaine Berthelemot. »

Formation conduite de l'enjambeur en sécurité
Formation conduite de l'enjambeur en sécurité
Cinq femmes, dont Mme Berthelemot, ont suivi un stage de conduite de l'enjambeur en sécurité organisé par la CFPPA (Centre de Formation Professionnelle et de promotion agricole).

« 100% féminin : c'est donc un groupe 100% féminin qui s'est attelé à découvrir les subtilités de la conduite de l'enjambeur lors de neuf demi-journées de cours. »

L'objectif principal de cette formation est avant tout l'utilisation d'un enjambeur en toute sécurité.
Les stages se sont déroulés autour de plusieurs points importants : la prévention et le démarrage du véhicule, les manœuvres et prise de rang, mais aussi sur les différents types de labours, sur les traitements, rognages et même sur la tarière.

La conduite de l'enjambeur n'est pas réservée qu'aux hommes. Et les femmes le prouvent bien !

BERTHELEMOT : Grands vins de Bourgogne - 21190 MEURSAULT
Téléphone: 03 80 21 68 61 - Fax: 03 80 21 94 07 - Email: contact@morey-vins.com - Internet: http://www.domaineberthelemot.com