Le Santenay 1er cru La Maladière du Domaine Berthelemot jugé "vin exceptionnel" par la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois d'août 2018 !

 

lire la suite

Le Domaine Berthelemot est à l’honneur dans le dossier spécial Millésime 2017 de Bourgogne Aujourd’hui de Juin/Juillet 2018. Le domaine est classé en « Valeur Sûre » et de nombreux vins sont notés comme « exceptionnels ».

lire la suite
RVF Dossier Spécial Millésime 2017 Bourgogne - Côte de Beaune
RVF Dossier Spécial Millésime 2017 Bourgogne - Côte de Beaune

La RVF de Juin 2018 a attribué les quatrième et cinquième notes de dégustation des vins de l’appellation Beaune premier cru 2017 à notre Beaune Grèves 16 et Beaune premier cru Clos des mouches blanc 16-16,6.

lire la suite
BOURGOGNE AUJOURD'HUI AVRIL/MAI 2018
BOURGOGNE AUJOURD'HUI AVRIL/MAI 2018

Puligny-Montrachet 1er Cru La Garenne 2016 16/20
(vin exceptionnel)
Notes d'agrumes et de fleurs blanches en bouche. Attaque sur la fraicheur avec du gras et une finale sur les épices. 

Chassagne-Montrachet 1er Cru Abbaye de Morgeot 16/20
(vin exceptionnel)
Nez frais, citronné et mentholé avec une touche de tilleul. Bel équilibre en bouche, avec de la longueur et une matière élégante. 

Puligny-Montrachet Les Levrons 2016 15,5/20
(vin exceptionnel) 
Nez frais d'agrumes ou le citron domine. La bouche est dense, avec une belle énergie et de la tension en finale.  

lire la suite
LE DOMAINE BERTHELEMOT DOUBLE SA SUPERFICIE
LE DOMAINE BERTHELEMOT DOUBLE SA SUPERFICIE

"Plus 9 hectares ! Le domaine Berthelemot, à Meursault (21) s’agrandit avec le rachat des vignes du domaine Patrice Allexant, à Merceuil (21). Avec cette acquisition, Brigitte Berthelemot met un pied en côte de Nuits avec de belles appellations. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué."


lire la suite

Le Pommard Noizons 2015 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 16 sur 20 dans la revue BOURGOGNE AUJOURD'HUI FEVRIER/ MARS 2018.

 

Voici les commentaires des dégustateurs: 

 

"Nez riche sur les fruits noirs avec un beau boisé. La bouche est fraiche, avec un bon équilibre et elle prend du volume à l’aération."

lire la suite
BOURGOGNE AUJOURD'HUI DECEMBRE 2017 / JANVIER 2018
BOURGOGNE AUJOURD'HUI DECEMBRE 2017 / JANVIER 2018

La revue Bourgogne Aujourd'hui du mois Décembre 2017 / Janvier 2018 confirme que le Domaine Berthelemot est une "Valeur sûre". 

lire la suite
Domaine Berthelemot : Thomas, la relève inattendue
Domaine Berthelemot : Thomas, la relève inattendue

Dans son édition du 12 novembre 2017, le journal Le Bien Public consacre une page entière au Domaine Berthelemot.

 

Thibault Simonnet écrit ceci :

"Thomas Berthelemot est entré au domaine viticole éponyme en septembre. Le jeune homme de 33 ans, qui a fait carrière dans le marketing, se destine, un jour, à reprendre le domaine familial."

lire la suite

La revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de septembre 2017 retient deux vins du Domaine Berthelemot pour son cahier "Dégustation" du millésime 2012 : Le Beaune 1er cru Clos des Mouches blanc et le Pommard Noizons !

lire la suite

Le Domaine Berthelemot obtient 2 étoiles dans le Guide Bettane & Desseauve 2018, avec de nombreux vins cités, dont le Puligny-Montrachet les Levrons 2015, parmi "Les vins de la Côte de Beaune de l'année" et le Beaune 1er cru Grèves 2015, dans le "Top des vins de garde".

 


lire la suite

Parmi les cinq vins du Domaine Berthelemot figurant dans le Guide Hachette 2018, 3 reçoivent une étoile  : Le Beaune 1er Cru Clos des Mouches blanc 2015, le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2015 et le Pommard Noizons 2015.


lire la suite

La revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de juillet 2017 a retenu 6 vins du Domaine Berthelemot dans son carnet spécial Millésime 2016 : Le Monthelie rouge, le Puligny-Montrachet Les Levrons, le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot, le Puligny-Montrachet 1er cu La Garenne et le Meursault Les Tillets et le Pommard Noizons.

lire la suite

Le journal Le Bien Public, dans son édition du 17 juin 2017, publie un portrait de Brigitte Berthelemot.

lire la suite

Le Domaine Berthelemot parmi les "10 bonnes affaires en Bourgogne" dans le cahier spécial "Millésime 2016" de la RVF de mai 2017.

Le Beaune 1er cru Grèves et le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot sélectionnés et très bien notés !

lire la suite

Le Meursault blanc 2014 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 15.5 dans le guide d'achat de la revue Bourgogne Aujourd'hui de mai 2017 !

lire la suite

Le Guide d'achat Belge, Vins & Terrois Authentiques (Printemps 2017) met à l'honneur trois de nos vins : le Beaune 1er cru Clos des Mouches blanc 2015, le Beaune Longbois 2015 et le Monthelie rouge 2014.

lire la suite

Coup de Coeur dans le Bettane + Desseauve 2017 pour le Meursault 2014 du Domaine Berthelemot !

lire la suite

Le Beaune Longbois 2014 du Domaine Berthelemot mis a l'honneur dans le Guide Hachette des Vins 2017 !

lire la suite

Le Domaine Berthelemot est largement commenté dans le cahier spécial "Millésime 2015" de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de juillet/août 2016 : 6 vins sont notés dont le Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge, qui reçoit l'excellente note de 18/20 !

lire la suite

Le Santenay 1er cru La Maladière 2014 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 15/20 dans le guide d'achat de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de mai 2016.

lire la suite

Le Pommard Noizons 2010 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 17/20 dans le cahier spécial millésime 2010 de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois d'octobre 2015.

 

 

lire la suite

Quatre des vins du Domaine Berthelemot sont cités dans le Guide Hachette des vins 2016 : 2 étoiles pour le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2013, 1 étoile pour le Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge 2012, et très bons commentaires pour le Meursault Les Tillets 2013 et le Puligny-Montrachet Les Levrons 2013.


lire la suite

Le domaine Berthelemot reçoit une étoile dans ce nouveau Guide des Vins Bettane & Desseauve 2016, ainsi qu'un coup de coeur pour son Beaune 1er cru Grèves 2013.


lire la suite

Presses / Guides

Le Santenay 1er cru La Maladière du Domaine Berthelemot jugé "vin exceptionnel" par la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois d'août 2018 !

 

Dans son guide d'achat de l'appellation Santenay, la revue Bourgogne Aujourd'hui attribue la note de 15.5/20, correspondant à un  "vin exceptionnel", à notre Santenay 1er cru La Maladière 2015 et 2016 :

 

- Santenay 1er cru La Maladière 2016 :

"Nez acidulé avec des notes de griotte et d'épices. La bouche est tonique, avec des tanins frais et une belle texture."

 

- Santenay 1er cru La Maladière 2015 :

"Nez doux et floral avec des notes de fruits confiturés. La bouche est gourmande et fraîche, avec des tanins fins."

Le Domaine Berthelemot est à l’honneur dans le dossier spécial Millésime 2017 de Bourgogne Aujourd’hui de Juin/Juillet 2018. Le domaine est classé en « Valeur Sûre » et de nombreux vins sont notés comme « exceptionnels ».

 

"Issu de la fusion des Garaudet et Darviot, le domaine Berthelemot a doublé sa surface à la fin de l'année dernière, passant de 8 à 17 hectares, suite à la reprise du domaine Allexant. Ce changement de taille entraîne d'importants travaux d'adaptation des bâtiments, mais il permet surtout au domaine de disposer d'un éventail de crus élargi à la Côte de Nuits (Vosne, Chambolle et Gevrey) et renforcé dans la Côte de Beaune par des premiers crus de Puligny (Folatières), Saint-Aubin (Murger des Dents de Chien) et Beaune (Bressandes). Thomas Berthelemot a rejoint sa mère et le chef de cave Marc Cugney, et son arrivée coïncide avec l'engagement du domaine, déjà certifié Haute Qualité Environnementale, dans une démarche de conversion à la viticulture biologique. "Nos 2017 sont des vins de fruit et de charme, très friands. Les blancs se montrent charnus avec de beaux arômes de fruits mûrs, et les rouges possèdent de jolis tanins, mûrs et fondus", explique Thomas Berthelemot. Les 2016 sont en vente actuellement, sur rendez-vous."

 

Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge : 17.5/20

"Nez puissant et concentré sur la cerise noire et avec un côté "solaire". Superbe bouche, avec une grande intensité aromatique et une belle longueur."

 

Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2017 : 16.5/20

"Nez mûr sur les fruits jaunes et les épices. De la matière en bouche, avec un jus gras et une finale fraîche."

 

Beaune premier cru Clos des Mouches blanc 2017 : 15.5/20

"Nez fin avec de belles notes de maturité. La bouche est riche et fraîche à la fois, bien dans un esprit du millésime".

 

Puligny-Montrachet Les Levrons 2017 : 15.5/20

"Nez de fruits blancs bien mûrs très flatteur. Du volume en bouche avec quelques notes exotiques et un élevage bien maîtrisé."

 

Puligny-Montrachet 1er cru La Garenne 2017 : 15/20


Pommard 2017 : 15/20


Meursault village blanc 2017 : 15/20


RVF Dossier Spécial Millésime 2017 Bourgogne - Côte de Beaune
RVF Dossier Spécial Millésime 2017 Bourgogne - Côte de Beaune

La RVF de Juin 2018 a attribué les quatrième et cinquième notes de dégustation des vins de l’appellation Beaune premier cru 2017 à notre Beaune Grèves 16 et Beaune premier cru Clos des mouches blanc 16-16,6.

Les commentaires sont les suivants :

-          Beaune 1er cru Clos des Mouches blanc 2017 : "Une sensation de végétal noble dans les parfums, une texture fine et soyeuse. Un vin équilibré entre charpente et fruit, qui a du fond et une jolie chair."

-          Beaune 1er cru Grèves 2017 : "Le nez évoque le coulis de fruits frais. Dense, porté par un fruit croquant, une structure ferme sans aspérité, il termine sur une finale nette, voire légèrement sucrée."

BOURGOGNE AUJOURD'HUI AVRIL/MAI 2018
BOURGOGNE AUJOURD'HUI AVRIL/MAI 2018

Puligny-Montrachet 1er Cru La Garenne 2016 16/20
(vin exceptionnel)
Notes d'agrumes et de fleurs blanches en bouche. Attaque sur la fraicheur avec du gras et une finale sur les épices. 

Chassagne-Montrachet 1er Cru Abbaye de Morgeot 16/20
(vin exceptionnel)
Nez frais, citronné et mentholé avec une touche de tilleul. Bel équilibre en bouche, avec de la longueur et une matière élégante. 

Puligny-Montrachet Les Levrons 2016 15,5/20
(vin exceptionnel) 
Nez frais d'agrumes ou le citron domine. La bouche est dense, avec une belle énergie et de la tension en finale.  

LE DOMAINE BERTHELEMOT DOUBLE SA SUPERFICIE
LE DOMAINE BERTHELEMOT DOUBLE SA SUPERFICIE

"Plus 9 hectares ! Le domaine Berthelemot, à Meursault (21) s’agrandit avec le rachat des vignes du domaine Patrice Allexant, à Merceuil (21). Avec cette acquisition, Brigitte Berthelemot met un pied en côte de Nuits avec de belles appellations. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué."


 

"Le Domaine Berthelemot double sa superficie, passant de 8 à 17 hectares par l'acquisition des vignes du Domaine Patrice Allexant (Merceuil - 21). Créé en 2007 à Meursault par Brigitte Berthelemot, le domaine double également le nombre de ses appellations. Il met aussi un pied en Côte de Nuits : Gevrey-Chambertin Craite-Paille (AOC village), 3 parcelles de Chambolle-Musigny village, Chambolle-Musigny 1er cru Les Charmes, Vosne-Romanée village et Côte de Nuits-villages, tout en se renforçant en Côte de Beaune : Savigny-les-Beaune ; Chorey-les-Beaune Les Beaumonts, Beaune 1ers crus Clos-du-Roy, les Grèves et Bressandes, Pommard Bas des Sausilles (village), Volnay village, Puligny-Montrachet village et 1er cru les Folatières, Saint-Aubin 1er cru Murgers-des-Dents-de-Chien. La Côte Chalonnaise fait son entrée dans la gamme du domaine avec du Rully village blanc, sans oublier des Bourgognes blancs et rouges. Rappelons que le domaine était déjà propriétaire à Beaune, dont du premier cru Clos des Mouches, Pommard, Meursault et Puligny-Montrachet. La transaction a été réalisée entre autre avec Terres de Domaines.
Brigitte Berthelemot note sa satisfaction de trouver « des vignes en très bon état ». L'arrivée de ces 9 hectares -1er millésime en 2018- passe inévitablement par l'agrandissement des bâtiments d'exploitation et de la cuverie actuelle, situés en zone des Champs Lins, à Tailly (21). Un bâtiment viticole sera également construit à Meursault.
Thomas Berthelemot, 34 ans, fils de Brigitte Berthelemot, intègre également le domaine. Après une école de commerce, un brevet professionnel Responsable d'exploitation agricole (BPREA) obtenu au CFPPA de Beaune, il prendra en charge l'aspect commercial du domaine et le suivi des vignes avec l'arrivée d'un chef de culture. Marc Cugney, au domaine depuis l'origine, devient chef de production. Après l'obtention de la certification Haute valeur environnementale (HVE), le prochain objectif est d'avoir la certification « bio ». La conversion doit débuter en 2018.
Pour Brigitte Berthelemot, la passion du vin est survenue, à 32 ans, lors d'une visite dans le Mâconnais. Elle a attendu que sa dernière fille -elle a 4 enfants-­ quitte la maison pour concrétiser cette passion. Après avoir hésité avec le Val de Loire, elle a trouvé son bonheur à Meursault : « Je voulais travailler le pinot noir et le chardonnay, complétés par la diversité des terroirs ». En dix ans, le domaine s'est hissé parmi les meilleurs. Il suffit de lire les récents guides d'achat, de Bourgogne Aujourd'hui, dans les appellations Meursault et Beaune notamment pour le constater. Le domaine est très régulièrement mis en avant pour la qualité de ses vins tant blancs que rouges.
La commercialisation actuelle est de 45 % à l'exportation (USA, Japon, et Europe). En France, outre les particuliers (un tiers des ventes), les vins Berthelemot se trouvent chez les cavistes et dans la belle restauration."

Article rédigé par Thierry Gaudillère, le 18/12/17

Le Pommard Noizons 2015 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 16 sur 20 dans la revue BOURGOGNE AUJOURD'HUI FEVRIER/ MARS 2018.

 

Voici les commentaires des dégustateurs: 

 

"Nez riche sur les fruits noirs avec un beau boisé. La bouche est fraiche, avec un bon équilibre et elle prend du volume à l’aération."

BOURGOGNE AUJOURD'HUI DECEMBRE 2017 / JANVIER 2018
BOURGOGNE AUJOURD'HUI DECEMBRE 2017 / JANVIER 2018

La revue Bourgogne Aujourd'hui du mois Décembre 2017 / Janvier 2018 confirme que le Domaine Berthelemot est une "Valeur sûre". 

"Le Domaine Berthelemot est né en 2007, du rachat des vignes de Jean Garaudet et d'Yves Darviot par Brigitte Berthelemot, néo-vigneronne passionnée. Il couvre aujourd'hui huit hectares, sur Monthelie, Beaune, MErusault, Pommard, Puligny, Chassagne et Santenay, "bichonnés" par Marc Cugney, en charge des vinifications depuis l'origine. "Nous privilégions le travail mécanique du sol, facilitant son aération et sa vie microbienne et obligeant le système racinaire à puiser au plus profond", explique-t-il. Les vendanges sont manuelles, et les vinifications aussi peu interventionnistes que possible. Dans le même esprit, le domaine pratique des élevages relativement courts - dix mois pour les blancs, dix à douze mois pour les rouges, plus trois mois en cuves - avec une proportion modérée de fûts neufs (environ 20%). Il dispose d'un patrimoine important de vieilles vignes, les parcelles anciennes étant constitués de sélections massales à faible rendement. La clientèle particulière est reçue sur rendez-vous."

Voici les commentaires des vins :

Beaune premier cru rouge Grèves 2015 (17.5/20) :

"Nez puissant, solaire, avec un fruité intense. La bouche est riche et veloutée, avec des tanins fondus et une finale gourmande. Très beau vin !"

Beaune premier cru rouge Clos des Mouches 2015 (17/20) :

"Nez riche sur des notes de fruits noirs confiturés et d'épices. La bouche est dans la même veine, juteuse, avec des tanins nobles et de la tension en finale."

Beaune premier cru blanc Clos des Mouches 2015 (17/20) :

"Notes florales et mentholées au nez. La bouche est concentrée, avec une belle matière riche et un élevage noble."

Beaune premier cru rouge Clos des Mouches 2014 (16/20) :

"Joli beaune bien dans son appellation avec une bouche fruitée, tendre, une belle richesse et une finale en finesse."

Beaune Longbois 2014 (16/20) :

"Nez frais et floral. En bouche le vin est net et précis, avec une belle matière et une finale citronnée".

Beaune premier cru Grèves rouge 2014 (15.5/20) :

"Légère réduction au nez qui laisse la place à des notes de fruits rouges. La bouche est tendre, gourmande, avec des tanins bien enrobés".

Beaune premier cur Clos des Mouches blanc (15.5/20) :

"Nez frais avec des notes de poires et de fleurs blanches. La bouche allie volume et minéralité. Finale tendue et saline."

Beaune Longbois 2015 blanc (15/20)

Domaine Berthelemot : Thomas, la relève inattendue
Domaine Berthelemot : Thomas, la relève inattendue

Dans son édition du 12 novembre 2017, le journal Le Bien Public consacre une page entière au Domaine Berthelemot.

 

Thibault Simonnet écrit ceci :

"Thomas Berthelemot est entré au domaine viticole éponyme en septembre. Le jeune homme de 33 ans, qui a fait carrière dans le marketing, se destine, un jour, à reprendre le domaine familial."

 

"Il est arrivé il y a un peu plus de deux mois au domaine. "Hyper heureux" du millésime 2017, Thomas Berthelemot découvre pas à pas le monde du vin. Le fils de Brigitte Berthelemot se destine un jour à reprendre le domaine éponyme, situé à Meursault.

A 33 ans, le jeune homme - qui a travaillé comme commercial dans un grand groupe agroalimentaire à Paris, puis dans une entreprise américaine de data (collecte de données informatiques) - ne veut surtout pas brûler les étapes. "J'ai fait une école de commerce à Angers (Maine-et-Loire) et j'avais envie de travailler dans ce domaine-là, car je voulais d'abord comprendre le monde du travail, ses enjeux. Comme pour la viticulture, il y avait aussi beaucoup de finesse dans ce que je faisais. Mais, à part cela, c'était quelque chose de différent du vin. Il n'y avait pas cette âme, cette beauté du produit."

Depuis la création du domaine Berthelemot en 2007, plonger dans le monde du vin a toujours "trotté" dans la tête de Thomas, qui a été adoubé par sa mère. Car, à 63 ans, Brigitte songe à passer la main. "Il aura toutes les qualités pour reprendre à terme car, en matière de marketing commercial, je commence à être vieillissante, tout comme pour travailler dans les vignes", confiait-elle au Bien Public récemment.

 

Une année d'observation

Aujourd'hui responsable commercial, Thomas Berthelemot a suivi le millésime 2017 de l'intérieur. Il a vinifié aux côtés du chef d'exploitation, Marc Cugney. "Le métier de vinificateur est fait de précision, de finesse et de sensibilité. Pour l'instant, je suis prudent ; on avait dit que la première année serait une année d'observation. J'ai énormément de choses à apprendre. Je suis conscient d'avoir beaucoup de chance et d'avoir de l'or dans les mains, je ne veux pas faire n'importe quoi. Le vin, c'est quelque chose d'infini et j'ai l'impression que je pourrai progresser toute ma vie", indique avec humilité celui qui vient d'obtenir son brevet professionnel de responsable d'exploitation agricole (BPREA) à Beaune.

La motivation est la même pour le travail dans la vigne. "J'ai envie d'explorer toutes les démarches qui s'approchent de près ou de loin à la biodynamie", indique-t-il, alors que sa mère vient justement d'annoncer que le domaine passera prochainement en biodynamie.

 

Le domaine a fêté ses dix ans 

Brigitte Berthelemot, mère de quatre enfants, a réalisé un rêve ancien et tenace, il y a dix ans, en rachetant un domaine à Meursault. "Quand ma dernière fille a quitté la maison, mon mari m'a dit "Vas-y, je te soutiendrai". Il fallait que je trouve des vignes. Cela s'est fait grâce à Yves Darviot, vigneron à Beaune, qui m'a présenté Jean Garaudet, un autre vigneron de Pommard. J'ai été conquise par le parcellaire et j'ai racheté les vignes en 2006." Dix ans après, le domaine Berthelemot, qui compte huit hectares de vignes en Côte de Beaune, répartis en quatorze appellations, s'est fait un nom. Son Beaune 1er cru Grèves 2015 a même reçu une médaille d'or lors du dernier concours des grands vins de France à Mâcon, en Sâone et Loire."

La revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de septembre 2017 retient deux vins du Domaine Berthelemot pour son cahier "Dégustation" du millésime 2012 : Le Beaune 1er cru Clos des Mouches blanc et le Pommard Noizons !

 

Dans ce même numéro, figurent de très belles photos de nos vendangeurs, prises par Thierry Gaudillère en 2016 !

 

Le Domaine Berthelemot obtient 2 étoiles dans le Guide Bettane & Desseauve 2018, avec de nombreux vins cités, dont le Puligny-Montrachet les Levrons 2015, parmi "Les vins de la Côte de Beaune de l'année" et le Beaune 1er cru Grèves 2015, dans le "Top des vins de garde".

 


 

Voici les commentaires du Guide Bettane & Desseauve 2018 :

"Issue de la fusion en 2006 des domaines Jean Garaudet et Yves Darviot, cette entreprise s'étend sur 8 hectares et 16 climats entre Beaune et Santenay, en agriculture raisonnée. Un domaine en constante progression dans l'affirmative d'un style où pureté et délicatesse prévalent. Les blancs sont pressés entiers, fermentés et élevés en fûts pour 9 mois avant une remise en cuves pour un mois avant embouteillage. Leur charme réside dans une texture fine mais soutenue. Les rouges, partiellement éraflés, sont élevés 12 mois en fûts (20% de bois neuf). Bâtis pour la garde, ils présentent intensité et concentration tant dans le fruit que dans la matière.

 

- Beaune premier cru Grèves 2015 : 16/20, cité dans "le top des vins de garde"

"Le bouquet solaire (fruits noirs rôtis, kirsch, cuir, épices douces) annonce une matière puissante. De fait, le toucher en bouche est chaleureux, porté par des tannins encore très ramassés. Une bombe à retardement".

 

- Puligny-Montrachet Les Levrons blanc 2015 : 16/20, cité parmi "Les vins de la Côte de Beaune de l'année"

"L'aromatique légèrement miellée rappelle un vieux champagne. Très bonne présence en bouche, avec une texture dense et une allonge distinguée. Un beau cru qui tiendra quelques années".

 

- Beaune premier cru Clos des Mouches rouge 2015 : 16.5/20

- Beaune permier cru Clos des Mouches blanc 2015 : 16/20

- Beaune Longbois blanc 2015 : 14.5/20

- Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot blanc 2015 : 15.5/20

- Meursault Les Tillets blanc 2015 : 14.5/20

- Monthelie rouge 2015 : 14.5/20

- Monthelie blanc 2015 : 13.5/20

- Monthelie rouge 2014 : 15/20

- Pommard premier cru Les Arvelets rouge 2015 : 15/20

- Pommard Les Noizons rouge 2015 : 15/20

- Puligny-Montrachet premier cru La Garenne blanc 2015 : 16.5/20

 

Parmi les cinq vins du Domaine Berthelemot figurant dans le Guide Hachette 2018, 3 reçoivent une étoile  : Le Beaune 1er Cru Clos des Mouches blanc 2015, le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2015 et le Pommard Noizons 2015.


 

Voici les commentaires du Guide Hachette 2018 :

"Un domaine créé par Brigitte Berthelemopt en 2006 avec la reprise des vignes de Jean Garaudet et d'Yves Darviot : 8 ha administrés avec Marc Cugney. Un duo complémentaire, à en juger par sa régularité depuis son installation."

 

-  Beaune 1er Cru Clos des Mouches blanc 2015 : 1 étoile

"Ce climat est l'un des plus réputé de l'appellation ; en blanc comme en rouge, il est d'égale qualité. Ici, un 2015 cristallin, aux parfums délicats d'acacia, d'aubépine et d'amande grillée, à la bouche ample, droite et fraîche, citronnée, minérale et saline." A servir avec "une langouste grillée".

 

- Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2015 : 1 étoile

"Quand vous êtes à Morgeot, vous êtes à Chassagne. Et quand vous êtes sur le climat Abbaye de Morgeot, vous êtes en son centre. Le domaine y exploite 53 ares qui ont donné naissance à ce vin élégant, au nez floral, fruité (agrumes), finement toasté et minéral. Une attaque franche ouvre sur un palais ample et vif, droit et long avec un beau retour "terroité" en finale." A servir avec "une langouste à la plancha".

 

- Pommard Noizons 2015 : 1 étoile

"Au nez, les fruits mûrs se mêlent à des notes réglissées. En bouche, on découvre un pommard ample, dense et suave, bien charpenté, à la finale fraîche et longue. Un bon classique." A servir avec "un rôti de boeuf sauce madère".

 

- Meursault Les Tillets 2015 :

"Un climat situé en haut du village, en bordure de la coline Saint-Christophe. Le domaine y exploite 26 ares à l'origine d'un vin au nez discret, qui s'ouvre à l'aération sur les agrumes et la vanille. La bouche apparaît souple et ronde, épaulée par un boisé fondu. Un Meursault assez léger." A servir avec "une truite meunière".

 

- Puligny-Montrachet 1er cru La Garenne 2015 : 

"Ce climat doit son nom au droit de chasse des moines de l'abbaye de Maizière sur ces terres. Une "varenne" ou une "garenne" désignaient l'espace boisé réservé à cet effet. Dans le verre, un puligny expressif, qui associe le boisé fumé de l'élevage à une dominante florale, bien frais, rectiligne en bouche, tendu par une trame minérale et citronnée." A servir avec "un saumon en croûte de sel".

La revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de juillet 2017 a retenu 6 vins du Domaine Berthelemot dans son carnet spécial Millésime 2016 : Le Monthelie rouge, le Puligny-Montrachet Les Levrons, le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot, le Puligny-Montrachet 1er cu La Garenne et le Meursault Les Tillets et le Pommard Noizons.

 

Voici les commentaires :

 

- Monthelie rouge 2016 : 16.5 / 20 :

"Robe rubis intense. Arômes de fruits rouges et noirs frais, avec une note épicée. Bouche dense, équilibrée, précise, avec de beaux tanins fermes et nobles. Superbe village !"

 

- Puligny-Montrachet Les Levrons 2016 : 16 / 20 :

"Nez intense sur les fruits jaunes, avec des notes pâtissières. Bel équilibre en bouche, avec un côté onctueux et de la tension en finale".

 

- Meursault Les Tillets 2016 : 15 / 20


- Pommard Noizons 2016 : 15 / 20

 

- Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2016 : 14.5 / 20

 

- Puligny-Montrachet 1er cru La Garenne 2016 : 14.5 / 20

 

Le journal Le Bien Public, dans son édition du 17 juin 2017, publie un portrait de Brigitte Berthelemot.

Le journaliste Thibault Simonnet écrit :

 

"Originaire de la région parisienne, Brigitte Berthelemot a racheté, à 53 ans, huit hectares de vignes et a créé le domaine Berthelemot.


 

"J'ai réalisé un rêve ancien et tenace. Je m'y suis beaucoup accomplie, épanouie." Pour Brigitte Berthelemot, qui dirige le domaine éponyme à Meursault, depuis dis ans, la vocation de devenir viticultrice était ancienne. "Quand j'étais enfant, on habitait dans les Hauts-de-Seine, je me souviens de mon père qui passait tous ses week-ends à jardiner. Il avait un vrai don."

 

"J'ai attendu mon heure"


Le vrai déclic se produit à 35 ans, en plein hiver, pour celle qui a grandi en région parisienne. "Un de mes oncles était propriétaire de vignes dans le Mâconnais (Saône-et-Loire) et nous nous y étions rendus en famille. Il faisait un froid horrible, il n'y avait aucune végétation. Nous étions ensuite allés à Tournus chez un restaurateur qui nous avait ouvert son plus beau flacon, que nous avions partagé ensemble. C'est là que je me suis dit : "Si un jour, je peux être vigneronne, c'est ce que je ferais". La première formation vitivinicole de Brigitte Berthelemot s'effectue loin de la Bourgogne. Elle étudie pendant trois ans en alternance au lycée agricole d'Amboise (Indre-et-Loire). "Je faisais les trajets entre Paris et Amboise, mais j'ai appris énormément. J'ai failli reprendre des vignes dans le val de Loire en 1992, mais j'ai renoncé à prendre un domaine. J'ai attendu que mon heure vienne." Cela viendra quatorze ans plus tard pour cette maman de quatre enfants. "Quand ma dernière fille a quitté la maison, mon mari m'a dit : "Vas-y, je te soutiendrai." Il fallait que je trouve des vignes, cela s'est fait par relation avec Yves Darviot, vigneron à Beaune, qui m'a présenté Jean Garaudet, vigneron à Pommard. J'ai été conquise par le parcellaire et j'ai racheté les vignes en 2006."

 

Vers la biodynamie


"Contente de l'équilibre parcellaire qui a été trouvé en dix ans", Brigitte Berthelemot veut désormais passer en bio puis en biodynamie. "Le bio est obligatoire avant d'arrêter de mettre des produits de synthèse. Je souhaite passer le plus vite possible en biodynamie. Un test va être effectué cette année sur une parcelle de Puligny-Montrachet Levrons."

Après dix ans à Meursault, le domaine a su se faire une place pas à pas. Brigitte Berthelemot a notamment reçu le soutien de l'association Femmes et vins de Bourgogne, qui regroupe trente-neuf vigneronnes de toute la Bourgogne. "Ce réseau m'a beaucoup soutenu, car il n'y a pas de concurrence entre les femmes. Quand j'avais une question technique, j'avais toujours quelqu'un pour me répondre". Et d'ajouter : "L'aboutissement, c'est quand on m'a demandé d'offrir le prix de la Paulée 2016 au journaliste et écrivain François Busnel. C'est un signal d'intégration favorable de la part de la communauté murisaltienne".

A 63 ans, Brigitte Berthelemot songe à passer la main un jour. "J'ai un fils qui vient de finir le BPREA (Brevet professionnel de responsable d'exploitation agricole) à Beaune et qui aura toutes les qualités pour reprendre à terme car en matière de marketing commercial, je commence à être vieillissante, tout comme pour travailler dans les vignes."

 

8 C'est le nombre d'hectare du domaine, sur six appellations.

45000 bouteilles sont produites en moyenne chaque année.

"On est plutôt à 23 000 depuis trois-quatre ans", concède Brigitte Berthelemot.



Difficile de vinifier l'appellation pommard ?

"On a plus de progrès à faire sur les rouges que sur les blancs", explique Brigitte Berthelemot, qui fait notamment référence à l'appellation pommard. "Il est difficile de vinifier les pommards, car il y a un glissement de la production à boire des vins plus jeunes. Avant, on gardait les pommards pendant 10 ans, là on se positionne au milieu, on n'a pas encore abouti à la meilleure expression. Je pense également qu'il ne faut pas uniquement se plieur aux exigences du marché? C'est une réfléxion compliquée".

Le Domaine Berthelemot parmi les "10 bonnes affaires en Bourgogne" dans le cahier spécial "Millésime 2016" de la RVF de mai 2017.

Le Beaune 1er cru Grèves et le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot sélectionnés et très bien notés !

Voici les commentaires des dégustateurs :

- Le Beaune 1er cru Grèves reçoit la note 15-16 :

"En prise de bois au nez, il est néanmoins porté par un jus sapide et profond. Il affiche une grande persistance et déjà la salinité du climat Grèves".

- Le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot reçoit la note de 16/17:

"On retrouve la marque de l'élevage dans une note d'amande. Bouche tactile large au fruité croquant. On apprécie sa terminaison nerveuse".

Le Meursault blanc 2014 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 15.5 dans le guide d'achat de la revue Bourgogne Aujourd'hui de mai 2017 !

 

Voici les commentaires de dégustation :

"Nez expressif avec des notes de tilleul, de pêche avec une pointe de poivre blanc. Du gras en bouche, avec un côté bien enrobant".

Le Guide d'achat Belge, Vins & Terrois Authentiques (Printemps 2017) met à l'honneur trois de nos vins : le Beaune 1er cru Clos des Mouches blanc 2015, le Beaune Longbois 2015 et le Monthelie rouge 2014.

Voici les notes et commentaires des dégustateurs :

 

Beaune 1er cru Clos des Mouches blanc 2015 : 17/20

"Jaune doré léger, limpide et brillant. L'empreinte d'un élevage dosé apparaît dès l'ouverture, illustrée par les senteurs de noisette grillée et de fumé. Les notes caramélisées s'intensifient ensuite, rejointes par une touche d'amande fraîche. La bouche se montre d'emblée puissante et large. Un support d'acidité bien présent équilibre sa richesse et son gras. Le vin s'ouvre encore en finale, laissant s'exprimer sans réserve un registre de fruits secs (noix de cajou grilée). Un cru de très belle évolution."

 

Beaune Longbois blans 2015 : 16/20

"Robe scintillante, jaune pâle à reflets verdâtres. Premier nez évoquant la poire fraîche et la fleur de tilleul. L'aération complète la gamme aromatique par quelques notes beurrées et d'amande frâiche. Parfaitement équilibrée, cette bouche suave et racée livre une texture de grande élégance. Ses intenses saveurs de fruits blancs et de fruits secs s'expriment sans retenue dans un ensemble chaleureux et opulent, ponctuée d'une longue finale acidulée."

 

Monthelie rouge 2014 : 15.5/20

"Très belle robe profonde et soutenue, rubis carmin au disque bleuté. Associant fraîcheur et maturité de fruit (cerise noire, prune), ce nez profond et mûr offre une fine touche de tabac et de cuir frais à l'aération. Sa complexité a été appréciée. La bouche est à l'avenant. Stucturée, ambitieuse et dotée d'un bel équilibre acidité/gras, elle propose de généreuses saveurs de baies rouges et noires et offre une fraîcheur appréciable dans une finale persistante et corpulente."

Coup de Coeur dans le Bettane + Desseauve 2017 pour le Meursault 2014 du Domaine Berthelemot !

 

Le guide Bettane + Desseauve 2017 attribue un Coup de Coeur au Meursault 2014 du Domaine Berthelemot et de très bonnes notes aux autres vins de la gamme.

 

Voici les commentaires :

 

"Le Domaine : Créé par Brigitte Berthelemot en 2006 en fusionnant les domaines Jean Garaudet et Yves Darviot, cette jeune entreprise s'étend sur 8 hectares de vignobles entre Beaune et Santenay, cultivés en agriculture raisonnée et certifié depuis 2009. Marc Cugney est chargé de la vinification des 16 climats de la gamme. Un domaine en constante progression dans l'affirmation d'un style où pureté et délicatesse prévalent.

Les Vins : Les blancs sont ici pressés entiers, fermentés et élevés en fûts pour une période assez courte (9 mois) avant une remise en masse en cuves pour un mois avant embouteillage. Ceux-ci séduisent par leur droiture et leur fraîcheur sapide. Les rouges, partiellement éraflés, fermentent en cuves avant un élevage de 12 mois en fûts dont 20% de bois neuf. Ils offrent une identité séveuse avec une densité de fruit compacte, et requièrent quelques années avant de pleinement s'exprimer.

Coup de Coeur :

Meursault 2014 : 15/20

Issu de raisins des Vireuils et Narvaux pressés et vinifiés ensemble, c'est un vin qui offre à la fois l'expression calcaire de Meursault et son ampleur argileuse et beurrée en milieu de bouche. Une superbe bouteille pour un niveau village !

 

- Beaune premier cru Clos des Mouches blanc 2014 : 14.5/20

- Beaune premier cru Clos des Mouches 2014 rouge : 16/20

- Beaune premier cru Grèves 2014 : 15.5/20

- Beaune Longbois 2014 : 13.5/20

- Chassagne-Montrachet premier cru Abbaye de Morgeot 2014 : 16/20

- Meursault Les Tillets 2014 : 15.5/20

- Monthelie rouge 2014 : 13.5/20

- Pommard Les Noizons 2014 : 15/20

- Puligny-Montrachet premier cru La Garenne 2014 : 15/20

- Puligny-Montrachet Les Levrons 2014 : 15.5/20

- Santenay premier cru La Maladière 2014 : 14.5/20

Le Beaune Longbois 2014 du Domaine Berthelemot mis a l'honneur dans le Guide Hachette des Vins 2017 !

 

 

Voici les commentaires :

 

"Un domaine créé par Brigitte Berthelemot en 2006 avec la reprise des vignes de Jean Garaudet et d'Yves Darviot : 7,8ha administrés avec Marc Cugney. Un duo complémentaire, à en juger par sa régularité depuis son installation.

Dans ce climat haut perché, le domaine tire un vin élégant dans son expression aromatique : notes minérales, légèrement vanillé, agrumes, ananas. La bouche évolue en finesse et en souplesse, soulignée par une bonne fraîcheur. Un beaune tendre et harmonieux."

 

A servir avec une truite à la crème.

Le Domaine Berthelemot est largement commenté dans le cahier spécial "Millésime 2015" de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de juillet/août 2016 : 6 vins sont notés dont le Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge, qui reçoit l'excellente note de 18/20 !

  

Voici les commentaires de dégustation et les notes des vins :

 

- Beaune premier cru Clos des Mouches rouge : 18/20 :

"Nez frais avec un fruité précis. Grande intensité en bouche, avec des tanins généreux et une matière riche ;"le top", résume un dégustateur."

 

- Beaune premier cru Clos des Mouches blanc : 16/20 :

"Nez frais et fin sur des notes d'agrumes. La bouche est croquante, avec une belle fraicheur et une finale citronnée."

 

- Beaune Longbois blanc : 15/20

- Pommard Noizons rouge : 15/20

- Beaune premier cru Grèves rouge : 14.5/20

- Puligny-Montrachet premier cru La Garenne : 14.5/20

Le Santenay 1er cru La Maladière 2014 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 15/20 dans le guide d'achat de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois de mai 2016.

Le Pommard Noizons 2010 du Domaine Berthelemot reçoit la note de 17/20 dans le cahier spécial millésime 2010 de la revue Bourgogne Aujourd'hui du mois d'octobre 2015.

 

 

 

Voici les commentaires élogieux des dégustateurs  :

 

Pommard Noizons 2010 : 17 / 20

"Robe dense, foncée. Nez expressif et fin, évoluant vers des fragrances de petits fruits rouges, avec une nuance épicée et florale du plus bel effet. La bouche est aromatique, avec des tanins bien ronds et une très belle longueur. Les calcaires bruns riches en oxyde de fer de ce secteur ont donné un vin à la fois élégant et charnu."

Quatre des vins du Domaine Berthelemot sont cités dans le Guide Hachette des vins 2016 : 2 étoiles pour le Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2013, 1 étoile pour le Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge 2012, et très bons commentaires pour le Meursault Les Tillets 2013 et le Puligny-Montrachet Les Levrons 2013.


Voici les commentaires des dégustateurs : 

 

- Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot 2013 : 2 étoiles

"Cette imposante bâtisse de pierre que les habitants de Chassagne nomment l'abbaye de Morgeot est en réalité un ancien cellier de l'abbaye de Maizières daté de 1150. Aujourd'hui à l'abandon, il est entouré de vignes. Le climat est un 1er cru du coeur historique de Chassagne. Ici, un nez discret d'agrumes, de fleurs et de fruits blancs, de mie de pain. Le vin s'impose en bouche : ample à l'attaque, gras et concentré, il offre une longue finale minérale et pure. Un des finalistes du coup de coeur."

Accord met / vin du guide : Cari de langouste

 

- Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge 2012 : 1 étoile

"L'un des 1ers crus les plus renommés et des plus vastes (25ha) de l'appellation, qui doit son nom aux abeilles (mouches à miel) logeant dans des ruches autrefois installées sur les hauteurs du mont Saint Désiré, côté Pommard. Le domaine s'illustre régulièrement avec cette cuvée, en rouge comme un blanc. Ici, un 2012 au nez de griotte très légèrement kirschée, au palais charnu, suave et fruité à souhait (la griotte toujours, le pruneau aussi), porté par des tanins fondus et par une jolie finale tout en fraîcheur. Un ensemble harmonieux et élégant."

Accord met / vin du guide : carré d'agneau aux cerises.

 

- Meursault Les Tillets 2013 :

"Des vignes de cinquante ans sont à l'origine de ce 2013 au nez discrètement floral et fruité. La bouche fait elle aussi dans la discrétion, mais dévoile une matière souple et délicate, soulignée par une agréable fraîcheur. Un "meursault plaisir", à boire dans sa jeunesse."

Accord met / vin du guide : pôchouse

 

- Puligny-Montrachet Les Levrons 2013 : 

"On trouve des laves dans ce climat situé juste en dessous d'une ancienne carrière qui a donné son nom au fameux 1er cru Perrières. Le domaine y exploite 60 ares qui ont donné naissance à ce "village" délicatement bouqueté autour de la fleur d'acacia, du miel et de la vanille. Une élégance aromatique que met aussi en avant la bouche, souple et légère, stimulée par une bonne vivacité."

Accord met / vin du guide : Truite fario en papillotte

 

 

 

 

Le domaine Berthelemot reçoit une étoile dans ce nouveau Guide des Vins Bettane & Desseauve 2016, ainsi qu'un coup de coeur pour son Beaune 1er cru Grèves 2013.


Voici les commentaires :

"Le Domaine : Ce domaine a été créé en 2006 par Brigitte Berthelemot. Il s'étend sur une grande partie de la Côte de Beaune et a la chance de disposer de parcelles très anciennes. Nous sommes ravis de constater la progression de ce domaine, tant en blanc vers plus de pureté, qu'en rouge vers la délicatesse.

 

Les Vins : Remarquable Clos des Mouches minéral et pur en version blanc. Il a capté, en version rouge la délicatesse du pinot noir. Recherchez également les Noizons, l'un des meilleurs terroirs non classés en premier cru de Pommard, qui combine ici puissance et élégance.

 

Coup de coeur : Beaune premier cru Grèves 2013 : 16/20

Nez justement concentré, bouche étoffée avec de l'énergie et une finale florale et cerisée.

 

- Beaune premier cru Clos des Mouches  blanc 2013 : 15.5/20

- Beaune Longbois 2013 : 13/20

- Chassagne-Montrachet permier cru Abbaye de Morgeot 2013 : 15/20

- Meursault Les Tillets 2013 : 15/20

- Monthelie rouge 2013 : 13.5/20

- Pommard Les Noizons 2013 : 15/20

- Puligny-Montrachet Les Levrons 2013 : 15/20

- Santenay premier cru La Maladière 2013 : 14.5/20

 

BERTHELEMOT : Grands vins de Bourgogne - 21190 MEURSAULT
Téléphone: 03 80 21 68 61 - Fax: 03 80 21 94 07 - Email: contact@morey-vins.com - Internet: http://www.domaineberthelemot.com