2009

Les conditions climatologiques :

Après plusieurs hivers cléments, la saison hivernale 2008-2009, avec des températures en janvier et février nettement en dessous des normales de saison, a été la plus froide enregistrée depuis 1987. Cette période, après un automne relativement pluvieux, a été déficitaire au niveau des précipitations. Le mois de mars a vu le retour de conditions beaucoup plus favorables associées à un fort déficit pluviométrique. Cette douceur s'est poursuivie en avril, avec des précipitations plus importantes et est à l'orginine d'un départ précoce et rapide de la végétation, toutefois variable selon les secteurs suite à de rapides oscillations du mercure. Le stade pointe verte est atteint en moyenne vers le 7 avril sur le chardonnay, le 15 sur le pinot noir de la Côte et le 21 dans nos vignes des Hautes-Côtes à Meloisey.

La protection phytosanitaire débute sur le domaine le 6 mai avec la première application contre le mildiou, suite aux premières contaminations déclenchées par les pluies du 25 et 26 avril. Le champignon exerce encore cette année une pression relativement forte avec des attaques sur grappes parfois sévères fin juin sur les vignes mal protégées. Le risque est maximum mi-juillet après une période chaude ponctuée d'orages parfois violents. L'oïdium est beaucoup moins virulent mais restera menaçant jusqu'à la fin de la véraison avec un développement tardif directement sur grappes en secteurs sensibles. Cette année a vu également un retour en force des vers de la grappe avec un premier vol de papillons très important, occasionnant quelques dégâts finalement mineurs par rapport à ce que cela aurait pu être. Le deuxième vol est heureusement plus discret car se déroulant à partir de mi-juin dans des conditions climatiques fraîches et ventées défavorables aux papillons et à la ponte. Le mois de mai est marqué par une première quizaine fraîche, ralentissant la pousse, mais une deuxième quinzaine beaucoup plus chaude pendant laquelle les jeunes pousses acquièrent 2 à 4 nouvelles feuilles par semaine. Cette embellie provoque l'apparition des premières fleurs sur chardonnay vers le 2 mai dans l'appellation Beaune Clos des Mouches. La floraison se déroule très rapidement : le stade mi-floraison est relevé en moyenne vers le 28 mai en chardonnay, le 31 en pinot noir et le 9 juin dans les Hautes-Côtes. Nous avons à ce stade une avance de 8 jours par rapport à la moyenne des 15 dernières années et nous trouvons au même niveau qu'en 2003. Une météo estivale et des pluies régulières vont provoquer une pousse soutenue et un grossissement rapide des baies. Le stade fermeture de la grappe est atteint fin juin dans la plupart des vignes de la Côte, mi-juillet dans les Hautes-Côtes. Des orages suivis de fortes précipitations (80 à 110 mm selon les secteurs) se déclenchent le 13 et 14 juillet et seront accompagnés de grêle à Meloisey sur nos parcelles de Hautes-Côtes. A cette même date, les premières baies commencent à vérer dans la côte. Une période plus fraîche jusqu'à la fin du mois viendra ralentir cette évolution ; mais dès la deuxième semaine d'août, le retour du soleil et de la chaleur permet un déroulement rapide et homogène de la véraison qui est quasiment achevée le 20 août. Grâce à ces bonnes conditions climatiques, la maturation progresse rapidement : les gains en sucre sont de 4 à 5 g/l par jour. Un rafraîchissement et quelques pluies entre le 20 août et les premiers jours de septembre vont ralentir cette évolution (et différer une récolte exceptionnellement précoce), mais le retour de conditions anticycloniques à partir du 5 septembre permet une reprise du processus de maturation, l'augmentation de la teneur en sucre étant accélérée par un phénomène de concentration. Les contrôles de maturité débutent au domaine le 17 août et mettent en évidence la précocité du millésime et l'état sanitaire quasi parfait des raisins et du feuillage. Deux autres prélèvements le 27 et le 7 septembre viendron corroborer ces constatations. Ces résultats, associés à la dégustation des baies, nous inciteront à débuter la récolte le 10 septembre. La cueillette, effectuée par notre équipe de fidèles vendangeurs, s'étalera sur 7 jours, et débutera par les terroirs les plus précoces de Beaune pour se terminer dans les Hautes-Côtes.

 

Les Vins :

Les vins rouges :

Le très bon état sanitaire des raisins a rendu le tri beaucoup plus aisé que sur les millésimes 2007 et 2008. Une proportion de 10 à 30 % de vendange entière a été conservée. Une macération d'une semaine a précédé le déclenchement de la fermentation alcoolique. Les moûts présentent une richesse en sucre très élevée (correspondant à des degrés alcooliques de 13 à 13.9°GL), associée à un bon niveau d'acidité et ne nécessitant aucune correction. Cette maturité exceptionnelle se traduit également par la qualité des polyphénols : tanins ronds et soyeux; couleur intense et facilement extractible. Des arômes de fruits rouges, notamment de framboise, embaument la cuverie. Nous avons cherché à mettre en valeur le haut potentiel des raisins par des vinifications peu interventionnistes, associant pigeages et remontages à fréquence peu élevée, et une macération totale d'une vingtaine de jours en moyenne. Une dégustation quotidienne des vins nous guide dans le choix des opérations et la durée de cuvaison. Après décuvage, les vins présentent de très belles robes d'un rouge profond, des arômes de fruits rouges et noirs mûrs, et une bouche très flatteuse, alliant puissance, complexité et une grande persistance. La maturité et le très bon équilibre de la matière première semblent s'être parfaitement transposés dans le vin.

Les vins blancs :

D'une qualité sanitaire également quasi parfaite, les raisins blancs sont pressés en vendange entière se clarifient facilement et rapidement au cours d'un débourbage d'environ 18 heures. Les moûts présentent une très bonne richesse en sucres (correspondant à une teneur en alcool allant de 12.8° à 13.6° GL naturel), couplée à une bonne acidité et ne nécessitant aucune correction. Leur qualité et leur intensité aromatiques sont également exceptionnelles (poire, mangue, fruits de la passion...). Les fermentations alcooliques en fûts se déroulent de façon régulière, à température contrôlée, et durent un à deux mois selon les cuvées. Les vins ont conservé l'intensité et la finesse aromatique des raisins et allient la séduction à une richesse et une ampleur très prometteuses.

retour

Archives

BERTHELEMOT : Grands vins de Bourgogne - 21190 MEURSAULT
Téléphone: 03 80 21 68 61 - Fax: 03 80 21 94 07
- Email: contact@domaineberthelemot.com
- Internet: http://www.domaineberthelemot.com