2012

Le millésime 2012 : une météo capricieuse, une vigilance de tous les instants

 

Après une récolte 2011 précoce, nous avons vécu un automne très long et ensoleillé, puis un hiver très doux, nous permettant d’avancer rapidement dans les travaux de taille.

Changement brutal fin janvier avec l’arrivée brutale d’une période de froid intense sans neige et sans dégel pendant pratiquement 2 semaines, qui provoque des dégâts importants dans les grandes cultures mais épargne heureusement le vignoble.

Le retour d’un temps plus doux nous permet ensuite de terminer les travaux d’hiver en temps voulu.

Un mois de mars quasi estival va provoquer un débourrement rapide et très précoce, avec même quelques jours d’avance sur le millésime 2011!

Cette embellie est de courte durée puisque avril, mai et juin sont plus frais et surtout très pluvieux (pratiquement le double des normales saisonnières), ce qui provoque un développement très lent de la végétation et une coulure importante au moment de la floraison  sur Pinot Noir, et plus particulièrement dans les vignes les plus âgées. Le 17 mai, un gel très tardif touche même certaines parcelles en bas des coteaux.

La pluviométrie importante et régulière nous oblige à une très grande vigilance pendant toute la saison dans la lutte contre les maladies cryptogamiques exceptionnellement virulentes: mildiou dans un premier temps et de façon très précoce (on dénombre plus de 30 épisodes de contamination sur la campagne), l’oïdium d’abord discret retenant toute notre attention à partir de fin juin.

Fin juin, une période très chaude occasionne quelques cas d’échaudage sur les baies exposées au sud, non protégées par le feuillage.

Le 30 juin, un orage de grêle de grande ampleur compromet lourdement le volume de récolte sur nos parcelles de Beaune Clos des Mouches, Pommard et Monthelie.

Un second épisode le 1er aout affecte le sud de la Côte de Beaune, de Santenay jusqu’à Meursault.

Heureusement, l’été est de retour au mois d’aout et permet à la petite récolte potentielle (et aux viticulteurs !) de terminer sereinement une année semée d’embûches.

Les alternances de périodes fraîches et très chaudes provoquent une maturation irrégulière, rendant la détermination de la date de récolte assez délicate. Heureusement, l’absence de pourriture grise joue en notre faveur.

Nous démarrons la récolte le 20 septembre, à Santenay, puis par le Beaune Clos des Mouches, très précoce comme dans les précédents millésimes.

Bien que peu abondante, la vendange est de très bel état sanitaire et d’un bon niveau de maturité.

 

 

Les vins rouges :

 

La vendange très saine a toutefois demandé un tri soigné à la parcelle et sur table de tri afin d’éliminer les baies échaudées encore bien accrochées sur les rafles.

Les fermentations alcooliques sans encombre ont été précédées par une macération d’une semaine qui a permis de faire ressortir des arômes de fruits rouges frais très prometteurs. Les durées de cuvaison moyenne sont d’une vingtaine de jours, stade auquel nous avons atteint une extraction de tanins de qualité et un bon volume en bouche.

Au pressurage, les rendements en jus se sont avérés assez faibles, accentuant le déficit constaté sur le poids de vendange.

Après repos, les vins présentent une très belle intensité colorante, d’intenses arômes de fruits rouges et une bouche harmonieuse et riche avec des tanins mûrs et soyeux.

 

 

Les vins blancs :

 

Les raisins blancs sont arrivés à maturité un peu après les raisins rouges, nous les avons coupés en deuxième partie de la récolte.

Très saine, la vendange n’a demandé que peu de tri.

Les raisins, pressurés en vendange entière, ont permis d’extraire des jus  présentant des arômes d’agrumes très flatteurs, se clarifiant rapidement avant leur mise en fûts pour la fermentation alcoolique.

Après cette étape les vins confirment leur finesse aromatique caractérisée par les fruits frais et une belle minéralité. En bouche, ils présentent déjà un bel équilibre, alliant finesse et concentration.

retour

Archives

BERTHELEMOT : Grands vins de Bourgogne - 21190 MEURSAULT
Téléphone: 03 80 21 68 61 - Fax: 03 80 21 94 07
- Email: contact@domaineberthelemot.com
- Internet: http://www.domaineberthelemot.com