vers la biodynamie au domaine Berthelemot

Vers la biodynamie

C'est dans les vignes que naît la qualité future des vins.

Le domaine Berthelemot attache un soin particulier à cet aspect de son savoir-faire
et à la préservation de l'environnement.

chevron
Brigitte Berthelemot - Marc Cugney - domaine Berthelemot

La vigne

L'âge moyen des vignes du domaine est élevé, les parcelles anciennes étant constituées de sélections massales à faible rendement. Nous veillons à maintenir ce patrimoine, gage de préservation de la diversité génétique, par le remplacement régulier des pieds manquants.

En hiver, la taille, raisonnée en fonction du diamètre des bois et de la vigueur de chaque cep, ajuste au mieux le potentiel de production de la vigne en fonction de sa vigueur et du volume de récolte souhaité. Nous privilégions la taille en lune descendante afin de favoriser l'équilibre de la vigne.

Au printemps, ce travail est suivi et affiné par un ébourgeonnage ne laissant que le nombre de pousses suffisant pour une charge raisonnable en raisins. Plusieurs opérations successives (relevage et accolage) maintiennent et répartissent les pousses dans le plan de palissage, limitant l'entassement de la végétation.

L'effeuillage est pratiqué sur la plupart des parcelles, permettant une meilleure aération des grappes et donc un meilleur état sanitaire.
Dans le respect des principes de l'Agriculture Biologique nous pratiquons un travail mécanique du sol, facilitant son aération et sa vie microbienne, et obligeant le système racinaire à puiser dans les horizons les plus profonds, permettant d'exprimer au mieux les particularités de chaque terroir.
La protection sanitaire du vignoble répond aux principes de l'Agriculture Biologique : seuls du cuivre et du soufre sont utilisés et les doses sont scrupuleusement étudiées en fonction des conditions météorologiques et de la virulence des champignons.

Les préparations Biodynamiques 500 et 501 sont utilisées pour renforcer la vigne faces aux parasites et équilibrer la pousse des bourgeons. De l'eau de pluie dynamisée est utilisée pour ces préparations.

La maturation des raisins est suivie par des contrôles de maturité réguliers et par la dégustation des baies, ces données constituant une importante aide à la décision de la date et de l'ordre de récolte.

Le ramassage des raisins est manuel, un premier tri étant fait à la vigne par les vendangeurs. La plupart des vendangeurs sont des fidèles du domaine et reviennent d'une année sur l'autre ; ils sont donc très précis et nous apprécions à la qualité de leur travail de sélection. La vendange est acheminée rapidement à la cuverie, en caisses de 15 ou 30 kg et subit un second contrôle par passage sur une table de tri afin de ne conserver que les raisins les plus sains et mûrs pour la vinification.

Image page 2
Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.
En savoir plus. J'accepte
x